livres-web

Boites-à-lire : Decitre veut faciliter le partage des livres

Installées dans des parcs ou des arrêts de bus, les boîtes-à-lire permettent à chacun de venir prendre un livre et en déposer un autre. Après 3 boîtes à Vénissieux et 1 à Saint-Fons, le Fonds Decitre lance une campagne de financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank pour pouvoir en implanter des nouvelles.

La culture à portée de main. Les boîtes-à-lire permettent de prendre un livre en attendant le bus, l'emporter et en déposer un autre. Développant un principe de partage responsable, ces installations ont pris récemment place à Vénissieux et Saint-Fons. Dotées d’un fonds de départ d'environ une centaine de livres (romans, polars, jeunesse, BD, etc.), les boîtes-à-lire sont installées dans des points "stratégiques" de la ville, comme des parcs ou des arrêts de bus.

Pour promouvoir ce phénomène, le Fonds Decitre lance une campagne de financement participatif sur le site Kiss Kiss Bank Bank, avec pour objectif de récolter 5000 euros. "Nous sommes persuadés que l’implantation de boîtes à lire doit devenir un acte citoyen, que chacun doit s’en saisir comme un outil pour prôner son attachement à notre culture, à nos auteurs, à nos livres." La collecte servira à installer 10 boîtes à lire en Région Rhône-Alpes, en Ile de France, dans le Nord et l'Oise, prioritairement dans les villes qui ne disposent pas de bibliothèques et librairies.

à lire également
Près de Lyon, deux individus se faisant passer pour des policiers ont fait croire à une dame qu'elle avait été cambriolée pour rentrer chez elle et la dépouiller. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut