Wes Anderson musée Miniature Mr Fox 95
© Tim Douet

Balade dans le monde fantastique de Wes Anderson

Alors que Wes Anderson est en pleine préparation de son prochain film, l’exposition des maquettes ayant servi aux précédents est toujours visible à Lyon, au musée Miniature et Cinéma. L’occasion de se plonger dans l’univers du réalisateur. Reportage.

Pour son prochain film, Wes Anderson renoue avec l'animation en stop-motion. En attendant de découvrir sur les écrans les aventures de son nouveau héros, un chien, les fans du réalisateur peuvent découvrir dans le Vieux-Lyon les menus détails de l'univers de son premier film d'animation, Fantastic Mr Fox, ainsi que le fameux décor miniature utilisé pour son Grand Budapest Hotel.

L'exposition temporaire du musée Miniature et Cinéma offre une véritable plongée dans l'univers du réalisateur, avec en fond sonore la bande originale de Grand Budapest Hotel. Le réalisateur américain a toujours privilégié les maquettes aux effets spéciaux. Être exposé au musée des miniatures lui tenait à cœur. C'est ainsi que l'on peut y voir, outre les maquettes envoyées par les studios de cinéma, comme la 20th Century Fox, certaines pièces de Fantastic Mr Fox tout droit sorties de la collection personnelle de Wes Anderson.

Si les portes du Grand Budapest Hotel ferment le 31 mars, la magie de Wes Anderson ne quittera pas le musée pour autant. Certaines pièces viendront s'ajouter à la collection permanente du musée. D'ici là, le réalisateur américain espère pouvoir se libérer de ses impératifs professionnels pour venir enfin visiter l'exposition.

Les miniatures de Wes Anderson – Jusqu’au 31 mars, au musée Miniature et Cinéma, Lyon 5e.
Entrée : 9 € pour les adultes, 8 € pour les seniors et 6,50 € pour les étudiants et les enfants.

Cliquez sur les images pour accéder au diaporama.
à lire également
Musée des Confluences 2015
Concerts, gâteau, inauguration de l’exposition “L’univers à l’envers, Plonk & Replonk®” et visite gratuite, une soirée d’anniversaire va être organisée en décembre au musée des Confluences pour ses cinq ans.
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut