Andrew Bird à l'Epicerie Moderne : l'oiseau lyre

S'il avait quelque peu consenti, sur ses dernières productions, à quelques "facilités" pop qui ne rendaient son propos que plus efficient, le Chicagoan semble revenu à ses premières amours tortueuses sur le récent Noble Beast. Un joli bestiaire qui sied comme un gant à cette année de célébration de l'œuvre du bon Charles Darwin. Et montre que les bienfaits de l'évolution se nichent, comme le diable, dans les détails de la création.

Andrew Bird. Le 30 avril à l'Epicerie Moderne, Place René Lescot, Feyzin.
04 72 89 98 70. www.andrewbird.net

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut