musique

A la pêche de la fête de la musique !

Ce mardi 21 juin, Lyon vibrera avec la 30e édition de la fête de la musique. Des remorques électro au Palais des sports, à une Croix-Rousse rock, Lyon Capitale vous propose une sélection de la programmation.

Il y aura du son pour toute la nuit et pour tous les goûts : des chœurs inter-religieux aux shows plus remuants. Cette année, la fête de la musique regroupe plus de 2300 artistes répartis sur 84 scènes. Même style que les éditions précédentes : un esprit populaire mêlé à des têtes d'affiches.

Batucada et musique brésilienne

Place des terreaux, à 19h (1e)

Mille percussions brésiliennes viendront former une batucada, un orchestre samba jouant dans les carnavals. La partition signée par un Brésilien sera interprétée par des lyonnais. Des ateliers de formations ont eu lieu au Conservatoire de Lyon pour s'initier aux instruments brésiliens. "Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au dernier moment ! ", s'exclame Guy Bertrand, organisateur du concert, appelant à la participation spontanée du public pour en faire la plus grande batucada éphémère de France.

Croix-Rousse rock'n roll

Croix-Rousse, à partir de 17h30 (4e)

Hardeurs, métalleux, garagistes : le long de la Croix-Rousse, l'ambiance sera rock. Neuf spots seront installés, avec à chaque fois quatre groupes. L'association la Sakhaline proposera une scène de 19h à 23h45, place Bertone composée de : Hickenunc (folk/rock, électro), Crazy hot pop (rock garage) et Rackam (rock/fusion).

Scène Fnac dans le 7ème

Parc des Berges, de 18h à 22h (7e)

La scène Fnac s'installera cette année dans le 7ème. Quatres groupes se succéderont : les lyonnais Taïni and Strongs ouvriront la soirée avec un show électrique sur un fond d'électro/pop 80'. Ils passeront la main à Ronan Siri, âgé de 20 ans et ses mélodies folk, influencées par les airs de Ben Harper ou de Jack Johnson. Puis Imany envahira la scène avec ses mélodies simples mélangeant le soul et le folk. C'est Jamaica qui clôtura la soirée. Non, malgré son nom, le duo n'est pas branché reggae, mais propose une électro-pop aux refrains énergiques.

Electro visuelle

Palais des sports, de 21h à 5h (7e)

Des remorques électro diffuseront du son au Palais des sport jusqu'au petit matin. En tout, 10 scènes avec des groupes reggae dub, jungle, drum and bass, dubstep comme Roots massacre, Pilah, Five Points, Baby'bro ou encore Asco. Des installations visuelles sont aussi attendues.

Jeune scène

Parc de la Tête d'or de 16h30 à 22h30, pelouse Petit Suisse (6e)

Les jeunes seront mis en avant au parc de la Tête d'Or. "Quand on a entre 8 et 18 ans, c'est difficile de se produire sur scène. On fait des concerts à la sauvage avec un micro bas de gamme", raconte le régisseur de la scène. Alors pour les aider, des étudiants en médiation culturelle ont créé un événement pour eux, avec du matériel professionel. Cinq jeunes groupes monteront sur scène dont Irie Youth (reggae/root) et Cie U. Gomina (théâtre musical expérimental).

Chants sacrés

Quai Général Sarrail, de part et d’autre de la passerelle du collège, dès 18h30 (6e)

Les communautés religieuses se réuniront autour de chants sacrés. Sous le titre, "Concorde et solidarité", des chœurs et des musiciens de confession juive, musulmane et chrétienne seront rassemblés. On retrouvera sur les deux plateaux notamment la chorale de la Grande Mosquée, un quatuor byzantin, la chorale de l’Eglise réformée ou encore des chants des communautés musulmanes comorienne et sénégalaise.

à lire également
Vu de Lyon
La reprise du travail a été difficile et vous voulez pleinement profiter du dernier week-end d'août ? Lyon Capitale a sélectionné pour vous un florilège d'idées de sorties entre danse, concert, arts martiaux et ateliers-débats.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut