Statues de girafes de la Tête d’Or : le girafon est déjà financé

La collecte de fonds pour le financement des statues en bronze de girafes grandeur nature a rencontré un franc succès auprès du grand public et des mécènes. Réalisées par l’artiste Damien Colcombet, elles devraient être inaugurées au printemps ou au début de l’été 2016.

Statue Girafe Tête d'Or ()

©Grandeur Nature

Le projet de création de deux girafes en bronze (un girafon et sa mère) au parc de la Tête-d'Or a rencontré le succès escompté. La collecte de fonds via le site de financement participatif Arizuka est terminée et l'objectif de 15 000 euros de dons a été dépassé. Les 16 072 euros récoltés permettront de financer le girafon, dont le coût est évalué à 70 000 euros.

"On a aussi reçu 3 000 euros de la part de particuliers qui nous ont adressé leurs dons directement, sans passer par la plateforme de crowdfunding. Le girafon est d’ores et déjà financé grâce au financement participatif et aux dons de grands mécènes. L'artiste commencera sa réalisation dès la rentrée", nous a assuré Faustine Lépinoy, déléguée au fonds de dotation Devenir qui soutient le projet.

La recherche de grands mécènes continue

Pour l'instant, les sommes récoltées ne suffisent pas à financer les sculptures. Un financement privé est donc toujours recherché alors que les girafes suscitent un intérêt croissant.

"On a commencé une campagne de recherche de grands mécènes. Et les promesses sont très encourageantes. Il y a déjà une trentaine ou une quarantaine de personnes qui sont proches de nous. Ce sont essentiellement des grands patrons lyonnais. Certains sont déjà engagés, d'autres regardent le projet de plus loin pour savoir comment il avance. En septembre, on aura plus de retours et on fera une réunion avec nos partenaires, ce qui pourrait en décider certains", nous a confié Mme Lépinoy.

Statues Girafes Tête d'Or ()

©Grandeur Nature

Une deuxième campagne de financement prévue début 2016

Concernant la grande girafe, le projet avance aussi et un second financement participatif va être lancé, comme nous l'a révélé Faustine Lépinoy : "On va faire une deuxième campagne de financement participatif début 2016. Elle sera tournée vers l'adulte, pour finir le financement." Le coût de la grande girafe est estimé à 190 000 euros.

Afin de rendre le projet plus visible, le groupe JCDecaux a assuré qu'il soutiendrait l'initiative à l'aide d'une campagne d'affichage au début de l'année prochaine. "Ce soutien va nous aider dans la promotion du financement de la maman girafe. Le projet est déjà bien avancé puisque je peux vous dire que les pattes sont déjà financées", a conclu, tout sourire, la déléguée au fonds de dotation du projet.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut