Mesdames de la halle 3
© Jaime Roque de la Cruz

Retour d’Offenbach à la Croix-Rousse : à vos paniers

Reprise d’un spectacle créé par Jean Lacornerie en 2012, une version enlevée de l’opérette d’Offenbach Mesdames de la halle.

Mesdames de la halle n’a pas connu un succès comparable à celui d’autres œuvres d’Offenbach, telles que La Périchole, La Belle Hélène ou Orphée aux enfers. Elle affiche pourtant toutes les qualités qui ont fait la renommée du compositeur : gaieté, légèreté, drôlerie et divertissement.

L’action se déroule dans un milieu particulièrement favorable à l’agitation et au pittoresque : les halles de Paris, l’endroit où s’approvisionnent ceux qui ont la tâche de nourrir les habitants de la capitale. Un univers proche de celui décrit par Émile Zola dans Le Ventre de Paris (l’époque est la même).

Cet oubli dans le répertoire d’Offenbach a été réparé par Jean Lacornerie. Le patron du théâtre de la Croix-Rousse a en effet créé il y a trois ans une version enlevée de la pièce. Conçue avec la complicité de Jean-Paul Fouchécourt et de jeunes solistes du studio de l’Opéra de Lyon, cette mise en scène a eu un tel succès qu’elle est reprise cette saison à un moment qui paraît idéal pour redéployer étals et cagettes, les fêtes de fin d’année.

Mesdames de la halle – Du 11 au 28 décembre (attention, seulement 9 dates), au théâtre de la Croix-Rousse.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut