Jacques Lévy

Festival “Mode d’emploi” : de la pensée avant toute chose

La deuxième édition de “Mode d’emploi” – qui se veut “Festival des idées” – confirme les orientations initiales : mettre la pensée contemporaine au cœur de la manifestation, à travers débats, conférences, rencontres et spectacles.

Organisé conjointement par la Villa Gillet et les Subsistances, le festival “Mode d’emploi” peut se targuer d’une première édition réussie l’an dernier. L’ambition de Guy Walter, directeur des deux structures, consistant à “replacer les sciences humaines et sociales au cœur de la discussion citoyenne” aura donc été tenue. Pourtant, il paraissait peu évident, même avec des moyens confortables, de se lancer dès la première édition dans une entreprise comprenant des événements si nombreux et si divers, se déployant de surcroît sur toute la région Rhône-Alpes.

Forts du succès obtenu, les principes initiaux seront encore amplifiés cette année. Une bonne cinquantaine de pages seraient nécessaires pour dérouler le “Mode d’emploi 2013”. Les propositions se déclinent en trois formats :

– des débats, gratuits, autour de thèmes allant du fonctionnement du cerveau à la place du travail aujourd’hui, ou encore notre façon d’occuper le territoire ;

– des spectacles (aux Subsistances, le temps d’un week-end), avec au menu six créations suivies la plupart du temps d’intenses discussions, et un concert ;

– enfin des cartes blanches, à savoir plus de cinquante rendez-vous avec les invités prestigieux du festival, écrivains, penseurs, artistes venus parfois des coins les plus éloignés de la planète.

Dans une telle floraison d’événements, nous avons picoré quelques idées particulièrement stimulantes, afin de vous guider dans ce grand brainstorming.

---

L’infra-politique : une autre manière de faire de la politique ?

Une séries de débats où seront examinées les nouvelles pratiques “en matière de contournement ou de subversion des formes ordinaires de la domination sociale”. Avec notamment le romancier Frédéric Ciriez, auteur de Mélo.

• Jeudi 14 novembre de 10h à 18h, à l’IEP – rue Appleton, Lyon 7e.

Songs for my brain

Une revue neurologique musicale pour un musicien, trois comédiens, un danseur et un vidéaste, très librement inspirée des écrits du neurologue Lionel Naccache. Un spectacle musical loufoque et poétique pour parler du cerveau, conçu par le chorégraphe Joachim Latarjet.

• Du 14 au 17 novembre, à 20h30, aux Subsistances – quai St-Vincent, Lyon 1er.

Mathieu Potte-Bonneville commente des images de l’Ina

Excellente idée que de reprendre cette formule qui a fait ses preuves, et la joie de nombreux spectateurs des Assises du roman. Sauf que, pour Mode d’emploi, ce seront des extraits d’émissions avec des philosophes (Sartre, Bachelard ou Arendt), issus des archives de l’Ina, qui seront commentés par un spécialiste des sciences humaines. Mathieu Potte-Bonneville s’y colle cette année.

• Samedi 16 novembre à 11h15, au cinéma Comœdia – avenue Berthelot, Lyon 7e.

Rapport d’ano®malie

Sept personnalités – écrivains ou performeurs – sont invitées à faire le récit d’un constat personnel d’anormalité permanente ou momentanée.

• Samedi 16 novembre à 20h, aux Subsistances – quai St-Vincent, Lyon 1er.

La France : une identité en question

C’est autour de la question de l’existence d’un modèle social et spatial français et de son évolution que débattront Emmanuel Todd et Jacques Lévy (photo).

• Lundi 18 novembre à 20h30, à l’opéra– place de la Comédie, Lyon 1er.

Vacillations – Interrogations sur le féminin et le masculin

Pascale Henry (Cie Les Voisins du Dessous), crée une petite forme qui porte ces questions aux habitants de différents territoires de la région. Ce spectacle itinérant est précédé de la projection d’un documentaire d’Olivier Meyrou, réalisé avec le public des Subsistances à l’automne 2012.

• Du 18 au 30 novembre, dans 10 lieux de la région (associations, lycées, universités). Notamment le 20 nov. à 12h30 à la Maison des étudiants de l’université Lyon 2 (Bron).

Le point de vue animal

Qu’implique donc cette vieille tendance de l’homme qui consiste à passer du côté des animaux pour prendre leur point de vue, se rendre compte de ce qu’ils vivent, voient, ressentent, ou même pensent ? Tel sera le sujet du débat animé par quatre ethnologues.

• Jeudi 21 novembre à 18h30, au grand amphi de l’université Lumière – 18 quai Claude-Bernard, Lyon 7e.

---

Festival Mode d’emploi. Du 12 au 24 novembre. Programme intégral sur le site Internet de la Villa Gillet.

-----

Cet article est extrait de Lyon Capitale n°727 (novembre 2013).

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut