Marché Gare

Ça s’est passé un 5 janvier : le marché-gare devient d’intérêt national

De la constitution de la nation florentine de Lyon en 1467 à l’incendie de la raffinerie de Feyzin (18 morts) en 1966, Lyon Capitale vous rappelle les événements qui ont marqué les 5 janvier lyonnais au fil des siècles.

1355 : Le Comte de Savoie cède au Dauphin la châtellenie de St Symphorien d'Ozon, avec les paroisses de Béchevelin, Vénissieux, Vaux et Villeurbanne qui deviennent dauphinoises.

1574 : Mort de Jean Henry, religieux cordelier, évêque de Damas, suffragant de Lyon. Lyon (Né en 1507). Inhumé dans l'église des Cordeliers.

1690 : Acte Consulaire nommant Paul Sevin peintre de la Ville, en remplacement de Thomas Blanchet, décédé.

1779 : Pierre Cogell est nommé peintre de la Ville, en concurrence et survivance de D. Nonnotte.

1796 : Assassinat, dans la rue d'un ancien terroriste. Suivi d'autres (8 jusqu'en juillet).

1814 : Chaptal, commissaire extraordinaire de l'Empereur, crée un "Corps franc lyonnais" contre l'invasion.

1821 : Les religieuses trappistines de Cuire achètent (Mondésert, notaire) une propriété à Gorge de Loup, pour s'y installer.

1834 : Mort du général Jean-François Cassa Saint Cyr. Vailly (Aisne)

1851 : Ouverture de la vie commune des religieuses de l'Adoration Réparatrice, 22 rue Tramassac. Venues de Paris.

1852 : Décret autorisant la concession de la ligne de chemin de fer Paris-Lyon à une nouvelle compagnie.

1889 : Décret nommant le général Henri Berge gouverneur de Lyon, commandant le XIVe corps, en remplacement du général Davout, admis à la retraite.

1897 : Mort de Nérée Michel Neaud, entrepreneur et collectionneur. Lyon (Vaise). Inhumé à Loyasse.

1898 : Décret présidentiel instituant un Comité local des habitations à bon marché de l'arrondissement de Lyon.

1905 : Réunion sur invitations, au restaurant Monnier, place Bellecour, pour "examiner la question Crescent". Une centaine d'élèves du Lycée. (Joseph Crescent, franc-maçon, professeur au Lycée, compromis dans l'affaire des fiches).

1920 : Emile Bender est élu président du Conseil Général. Il le restera quinze ans.

1944 : Ouverture du nouveau bâtiment des petits de l'internat Adolphe Favre. Inauguration le 6 juin.

1945 : La statue d'Ampère, sauvée de la fonte est replacée sur une roche.

1945 : Mort du docteur Francisque-Antoine Augros, ancien conseiller municipal (1912-1927). Montmerle (Ain). (Né à Montmerle, le 30 septembre 1865).

1957 : Mort de Georges Chervin, joueur de Guignol. Lyon (hospice des Charpennes). (Né à Roanne, le 5 mai 1891). Inhumé à Cusset (nouveau cimetière).

1960 : Séance solennelle d'installation de la Commission municipale du Vieux Lyon, récemment créée par arrêté du maire pour aider la municipalité à sauver les vieux quartiers de Lyon.

1966 : Décret classant le marché-gare de Lyon "Marché d'intérêt national".

1984 : Le Ministre du Commerce extérieur (Mme Edith Cresson) à Ecully (Ecole de Commerce), pour une réunion de chefs d'entreprises.

à lire également
L’historien Bruno Benoit, chez lui, à Lyon, en 2017 © Tim Douet
Historien, gardien de la lyonnitude, Bruno Benoit n’a jamais cessé de porter un regard à la fois bienveillant et critique sur Lyon. Lorsque Gérard Collomb est élu en 2001, il explique son succès en lançant “Lisez Bruno Benoit !” Quel regard porte aujourd’hui l’historien sur le retour de l’ex-ministre de l’Intérieur à Lyon ?
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut