Louis Lumière
©DR

Ça s’est passé un 17 octobre : Lumière brevette la plaque autochrome

Du décret autorisant la création de la société des Houillères de Saint-Etienne, en 1854, au brevet pour les plaques autochromes déposé par Louis Lumière en 1903, Lyon Capitale se remémore les événements historiques ayant marqué les 17 octobre lyonnais au fil des siècles.

1584 : Acte d'achat par les Chartreux, sur les héritiers d'Etienne Mussio, du tènement de la Giroflée, où ils vont s'établir. Première d'une série d'acquisitions constituant le domaine.

1589 : Privilège accordé à Jean Pillehotte, par le duc de Mayenne et le Conseil Général de la Sainte Union pour imprimer tous les documents intéressant "l'Estat public et affaires de France et de la S. Union".

1690 : Ordonnance de l'archevêque supprimant la paroisse St Michel et transférant le titre paroissial à Ainay.

1754 : Pose de la première pierre du théâtre (oeuvre de G. Soufflot), par le duc de Villeroy.

1790 : Le complot de M. de Bussy, découvert à Valence, est connu à Lyon.

1795 : Election des membres du Tribunal civil du Rhône. Il est installé le 26 octobre.

1824 : Mort de Jean-François Vitet, ancien président du Tribunal civil, membre de l'Académie. Lyon. (Né à Vernaison). 74 ans.

1829 : Premier numéro du "Précurseur".

1832 : La Chambre de commerce adopte, pour la Condition des soies, le système de dessiccation inventé par Léon Talabot.

1837 : Première liaison fluviale entre Lyon et le lac du Bourget, par "l'Abeille", de Pesset.

1838 : Un bateau à vapeur de la Compagnie générale de navigation part de La Mulatière pour atteindre Grenoble par l'Isère. Il y arrive le 22 octobre. Il en repart le 30 et est de retour le 3 novembre.

1843 : Mort d'Antoine Guindrand, peintre. Lyon (hospice des aliénés de l'Antiquaille). (Né à Lyon Ouest, le 21 mars 1801). Inhumé à Loyasse, allée 35.

1848 : Arrêté préfectoral instituant à Lyon un Bureau de bienfaisance et quinze comités de secours chargés d'en exécuter les décisions (première séance : 21 octobre).

1854 : Décret autorisant la création de la Société des houillères de St Etienne. Siège à Lyon.

1875 : Bénédiction de l'église St Charles de Serin.

1885 : Elections législatives. Élus dans le Rhône : Ballue, Chavanne, Lagrange, Million, Burdeau, Guillaumou, Jacquier, Marmonnier, Rochet, Thèvenet, Thiers.

1896 : Installation à Vassieux, Caluire, d'une communauté de Visitandines venue du couvent de Lyon.

1903 : Louis Lumière prend un brevet pour les plaques "autochromes". Photographie en couleur.

1904 : Exposition rétrospective des artistes lyonnais.

1910 : Chute importante de pierres, du rocher du jardin des Chartreux, sur un hangar aux 19 et 20 du quai St Vincent.

1911 : Le général Courbebaine est nommé gouverneur de Lyon commandant le 14e corps.

1921 : Délibération du Conseil Municipal décidant la création d'un Office municipal d'orientation professionnelle.

1922 : Dépôt à la Préfecture des statuts de la Société d'histoire de Lyon. (Rive gauche). 1928 : Prise d'armes, à la caserne de la Part-Dieu, à l'occasion de la dissolution du 2e régiment de dragons.

1934 : Laurent Bonnevay est élu président du Conseil Général, en place d'Emile Bender.

1942 : Grèves de protestation contre l'envoi d'ouvriers en Allemagne. Commencement le 13, aux ateliers de la SNCF à Oullins. Puis : SIGMA et SOMUA à Vénissieux ; Berliet ; CRE à Caluire, Priguety, Calor.

1946 : Visite d'inspection du ministre de l'armement (Charles Tillon) dans l'arsenal de Lyon et l'atelier d'Irigny.

1949 : Mort du peintre Etienne Morillon. Soucieu-en-Jarrest. (Né en 1884). Inhumé à Soucieu.

1951 : Laurent Bonnevay est élu président du Conseil Général, en remplacement d'Emile Bender.

1957 : Mort du chanoine Armand Macé. Fleurieux-sur-l'Arbresle.

1962 : Seizième Congrès de l'Union nationale des associations régionales pour la sauvegarde de l'enfance et de l'adolescence, tenu à Lyon.

1975 : Inauguration d'une salle des sports rue Laure Diébold, par le maire.

1976 : Le public est admis à essayer le métro, de Cusset aux ateliers.

1977 : "Semaine danoise" à Lyon : publicité commerciale et touristique, musique, exposition du peintre Lars Bo. Le 10 et le 11, visite de l'ambassadeur du Danemark (P. Fischer).

1979 : Décret d'application sur la réforme des Conseils de Prud'hommes (loi du 18 janvier 1979). Suppression des Conseils de Thizy, Tarare, Amplepluis et des compétences prud'homales du Tribunal d'Instance de Villeurbanne. Restent les conseils de Lyon, Givors et Villefranche.

1980 : Inauguration de l'Institut National du Travail, à Marcy l'Etoile, par le Premier Ministre (R. Barre), et le ministre du Travail (J. Mattéoli). (Créé à Montrouge, Hauts de Seine, en 1975 ; transféré à Lyon. Formation des Inspecteurs des Contrôleurs du Travail).

1980 : Première émission de "Radio-Léon". Gauchiste.

1984 : Séjour à Lyon d'une délégation officielle chinoise (République populaire), en "visite d'amitié".

1986 : Introduction en bourse de l'entreprise FP.Distribution : fournitures d'articles ménagers dans les hypermarchés.

à lire également
Si le Lyon moderne a commencé pour certains avec Noir, il fut un temps où un autre Collomb, Francisque, était “roi” de la ville impulsant de nombreux projets encore d’actualité dans le quotidien des citoyens. Originaire de l’Ain, il est resté maire pendant douze ans, marquant la ville de son empreinte, pour finir éclipsé par d’autres.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut