Siège de Lyon en 1793

Ça s’est passé à Lyon un 29 juillet : les révolutionnaires réprimés

Égayer un pique-nique au soleil ou un après-midi en terrassent tient parfois qu'à une petite anecdote bien tournée. Pour aider ses lecteurs à briller en société, Lyon Capitale leur rappelle les faits historiques ayant marqué les 29 juillet lyonnais au fil des siècles.

1392 - Le duc de Berry est reçu chanoine d'honneur de Saint-Jean.

1666 - Lettres érigeant la terre de Vimy en marquisat, sur le nom de Neuville.

1789 - Les Volontaires nationaux de Lyon partent pour intervenir contre les brigands et les paysans ameutés en Dauphiné.

1790 - La troupe (ligne, maréchaussée, garde nationale) occupe le quartier de Pierre-Scize. Visites domiciliaires et saisie des armes.

1793 - Approbation de la Constitution de 1793 par les Assemblées primaires de Lyon (oui : 9091, oui à condition : 1289, non : 67).

XIXe siècle : un pont de bois à la Guillotière

1802 - Arrêté consulaire nommant archevêque de Lyon l'abbé Joseph Fesch. Institution canonique le 4 août. Sacré le 15 août, à Notre Dame de Paris, par le cardinal légat Caprara.

1830 - Début d'agitation. Importante réunion spontanée aux Brotteaux.

1831 - Exposition-vente du Bazar polonais.

1860 : Ouverture à la circulation d'un pont provisoire en bois, à côté du pont de La Guillotière, pendant la réparation de celui-ci.

1873 - Inauguration du monument aux morts (plaque) des élèves de La Martinière, dans la cour de l'Ecole.

1899 - Décret autorisant la Société des forces motrices du Rhône à faire l'éclairage électrique.

XXe siècle : Des antimilitaristes jugée aux assises

1906 - Mort du musicien Alexandre Luigini, chef d'orchestre à Lyon puis à Paris. Paris. (Né à Lyon, le 9 mars 1850). Inhumé à Orliénas, puis transféré à Écully.

1907 - Pose d'une affiche antimilitariste sur les murs de Lyon. Procès des auteurs devant la Cour d'assises (acquittement général, le 30 novembre).

1926 - Congrès de l'Association française pour l'avancement des sciences, tenu à Lyon.

1969 - Mort d'Elie Péju, ancien délégué national aux Mouvements Unis de la Résistance, ancien directeur de "Franc-tireur", libraire ("La Proue"). (Né à Porcieu, Isère, en 1901). Inhumé à Porcieu.

1981 - Visite à Lyon du ministre de la Solidarité nationale (N. Questiaux).

à lire également
La fête du Mondial bat son plein à Lyon. Un peu grâce aux rares animations réussies par la municipalité. Surtout grâce à la fièvre contagieuse des supporters étrangers venus encourager leurs équipes. La semaine dernière, les Mexicains ont embrasé la ville trois jours durant. Mais à Gerland ou même à Geoffroy-Guichard, on attend toujours le match qui fera vraiment vibrer les foules.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut