8 décembre : Lyon va rendre hommage en lumières aux victimes de Paris

Cette année, la Fête des lumières n’aura pas lieu dans sa forme traditionnelle. Les Lyonnais sont appelés à disposer ce mardi 8 décembre des lampions sur leurs fenêtres en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. Un hommage auquel Gérard Collomb prendra part.

Après les attentats qui ont touché Paris, la décision a été prise, par le préfet de région Michel Delpuech et le maire de Lyon Gérard Collomb, d'annuler la fête des Lumières. Le programme des festivités prévues est reporté à 2016.

La fête est remplacée par un hommage aux victimes des attentats du vendredi 13 novembre à Paris. Un hommage en lumière : "L'émotion sera différente de ce que l'on vit d'habitude durant les quatre jours de fête. Cette fois-ci, tout sera concentré sur un jour. Lyon a une expertise en matière de lumière et va rendre hommage aux victimes de Paris à travers la lumière. C'est inédit", assure-t-on dans l'entourage du maire de Lyon.

Gérard Collomb “viendra se recueillir devant l’œuvre Regards de Daniel Knipper”

"Pour moi, ne pas faire courir de risques aux Lyonnais n’est pas donner raison aux terroristes. Ce qu’ils veulent, c’est avant tout semer la discorde, nous opposer les uns aux autres, créer des fractures dans notre société entre les populations en fonction des origines, des religions, des choix de vie de chacun. Je suis convaincu que le 8 décembre peut porter ce message avec beaucoup de force et de dignité", avait déclaré Gérard Collomb le 19 novembre, lors de l'annonce de l'annulation de l'événement.

Ce mardi, Gérard Collomb participera à l'hommage "sans le traditionnel cortège de médias qui l'accompagne chaque année [pour la Fête des lumières], assure son service de presse. Ça se fera de manière spontanée. Il n'y a rien d'organisé pour le moment, mais il viendra se recueillir devant l'œuvre Regards de Daniel Knipper."

Outre cette œuvre lumineuse projetée sur la colline de Fourvière, il a été demandé aux habitants de Lyon de disposer des lumignons sur leurs fenêtres. Une lumière collective et naturelle qui résonnera comme un hommage aux victimes de Paris et un acte de résistance.

Ce mardi 8 décembre, la Fête des lumières n'aura donc pas lieu. Enfin, pas dans sa forme traditionnelle. Mais, comme depuis 153 ans, la fête se tiendra malgré tout. Alors, à vos lampions, citoyens !

Retrouvez notre dossier complet sur “l’après-13 novembre” et l’annulation de la Fête des lumières dans le numéro de décembre de Lyon Capitale.
4 commentaires
  1. cerise69 - lun 7 Déc 15 à 18 h 30

    Les victimes 'aux' attentats? 'Dont' il prendra part? 'A la place, la cérémonie sera remplacée' (sic). 'Assuré-t-on'(sic). Bizarre comme texte, on dirait une traduction google! L'émotion, sans doute?

  2. Redaction - lun 7 Déc 15 à 18 h 51

    Toutes ces coquilles sont désormais corrigées. Merci de nous les avoir signalées.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut