25 ans de trésors

Parmi ces illustres signatures pointent aussi "la relève" si chère à Catherine Dérioz et Jacques Damez, les deux galeristes, qui ont réussi à faire du Réverbère une véritable "pépinière de jeunes talents". Et bien que l'expo ne laisse sûrement entrevoir qu'une partie des trésors accumulés en 25 ans, on n'en sort pas frustré. Plus encore que des coups de coeur compulsifs, la centaine d'œuvres présentée est le reflet d'une idéologie. Tourné à la fois vers son passé et vers l'avenir, Le Réverbère aime croiser les thèmes, les techniques et les points de vues, afin d'ausculter les problématiques du monde contemporain (nature domestiquée, communication avortée, érotisme contenu...). Et c'est surtout pour cela qu'elle est incontournable.

Jusqu'au 28 avril, à la galerie
Le Réverbère. 38, rue Burdeau.
Lyon 1er. 04 72 00 06 72. galerielereverbere.com

à lire également
Le Musée d’Art Contemporain de Lyon, en collaboration avec le Musée des Beaux-Arts, mettra à l’honneur dans son exposition automnale la problématique du confinement, de l’empêchement et des déplacements.
Faire défiler vers le haut