24 heures de l'INSA : 10 000 personnes par jour attendues

La 42e édition des 24 heures de l'INSA se tiendra du 13 au 15 mai comme chaque année sur le campus de La Doua. Ce festival organisé par des étudiants, et majoritairement pour des étudiants, promet encore de belles animations cette année.

Tous les ans aux environs du mois de mai, le campus de La Doua vit le temps d'un week-end au rythme de concerts, de courses et d'animations en tout genre : c'est les 24 heures de l'INSA (Institut national des sciences appliquées de Lyon). Depuis plus de 40 ans, ce festival organisé par des étudiants réunit chaque année plusieurs milliers de personnes, il affichait même complet l'année dernière. "Un objectif que l'on devrait pouvoir atteindre cette année si tout va bien" espère Daphnée, membre des organisateurs de l'évènement. "On est en avance en terme de réservations par rapport à l'année dernière, si le soleil est au rendez-vous, on devrait atteindre la capacité maximum de 9500- 10 000 personnes par jour cette année encore."

Le festival propose cette année une programmation très axée sur la musique électronique avec Étienne de Crecy en tête d'affiche. "C'est un choix de l'association, puisqu'on souhaite avoir une scène accessible à tous les publics, et il y a beaucoup d'artistes différents et connus sur la scène électronique" explique Daphnée, ajoutant quand même "qu'un groupe plus pop ou plus rock c'est toujours sympa, comme on a pu avoir The Subways l'année dernière", mais ce genre d'artistes sont généralement plus compliqués à obtenir, financièrement parlant.

Une nouvelle animation : le rétro gaming

Comme chaque année, l'association propose de nombreuses animations en plus des concerts. Cette année encore, la course d'endurance de 24 heures sera au programme. Seul ou en équipe, vous pourrez relever le défi à pieds, à vélo et pour les plus téméraires tenter un triathlon d'une journée entière. Une "course Folklo" est également organisée, où de nombreux participants viennent déguisés. Outre la course, il sera possible d'effectuer des sauts en chute libre. On retrouve également le "saloon disco", où chaque personne vient se déhancher grâce à un casque diffusant de la musique, les personnes extérieures voyant juste des danseurs sans avoir la moindre idée du son diffusé dans leurs oreilles.

Pour la première fois, une salle de rétro gaming sera mise en place. Pour retrouver des souvenirs d'enfance ou pour découvrir les ancêtres des jeux vidéos d'aujourd'hui, il sera possible de venir s'essayer aux bornes d'arcades qui seront proposées.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut