pillages

Violences urbaines : les élus réagissent

@ Houcine Haddouche

Après les affrontements de mardi entre jeunes lycéens des lycées professionnels de l'agglomération et CRS, les élus du Grand Lyon réagissent. Le maire de Lyon tenait un point presse ce mercredi matin en mairie à 10h45.

Philippe Meunier (député UMP de l’Est lyonnais) :Les socialistes ont joué aux pyromanes et aujourd’hui, on en mesure les conséquences. Les socialistes par le biais des déclarations irresponsables de Ségolène Royal ont attisé les mineurs. Aujourd’hui, le PS ne peut pas être qualifié de parti de gouvernement. On connaît pourtant les risques quand on appelle des mineurs à manifester. Derrière, il est impossible de s’offusquer de la casse. Je souhaite que le casseur écope des condamnations les plus fortes”.

Philippe Meirieu (vice-président Europe Écologie de la région Rhône-Alpes) : Le gouvernement doit cesser sa politique actuelle au vu de l’ampleur de la mobilisation et de la popularité du mouvement auprès des Français. Il ne peut jouer à laisser la violence de quelques jeunes discréditer ce mouvement. La manœuvre est trop grosse. Cette espèce de guérilla urbaine dans laquelle police et jeunes sont impliqués doit s’arrêter. Peut-être que le gouvernement voit ces débordements comme une aubaine ? Les casseurs ? Ce sont des jeunes en errance qui n’ont plus d’identité, ni d’espérances. On est devant des jeunes qui sont des desperados, il faut leur proposer quelque chose. C’est une interpellation majeure : dans quel état avons-nous placé nos jeunes ? Nous ne nous occupons d’eux que quand ils cassent”.

Philippe Cochet (député-maire UMP de Caluire-et-Cuire) :Ce qui se passe est scandaleux. Un certain nombre d’élus versent des larmes de crocodile : ceux qui ont appelé à manifester tout en sachant qu’il pouvait y avoir des risques de débordement avec la présence de casseurs. Les élus qui ont mis les mineurs dehors doivent assumer les conséquences économiques des débordements. Je demande à Ségolène Royal de régler sur ses deniers les dégâts. C’est elle qui a mis le feu. En France, on a le droit de manifester mais on n’a pas le droit de casser. Je tiens à féliciter les forces de police du Rhône et je rends hommage à leur professionnalisme”.

Marie-France Vieux-Marcaud (élu PCF à Vaulx-en-Velin) :La manifestation de ce mardi est à mon avis aussi importante que les fois précédentes. C’était une belle manifestation avec des gens nouveaux dans le cortège. Pour ce qui est des débordements, je trouve que le gouvernement et le président perdent leur sang froid. Mardi matin à 9h30, nous avons vu passer un groupe de trente jeunes cagoulés. Ils partaient en direction de Bellecour et ont renversé une voiture. Les forces de l’ordre n’ont pas réagi. Il était pourtant facile de deviner qu’ils venaient sur cette manifestation pour tout casser. Je pense que cela procède d’une manipulation”.

Denis Broliquier (maire divers droite du 2è) :Je suis scandalisé par le déferlement de violence que j’ai vu et par la casse à laquelle se sont livrées quelques centaines de personnes. Je suis aussi scandalisé par l’attitude des forces de l’ordre qui n’ont pas réagi en arrêtant les casseurs. Ils ont des consignes pour contrôler la situation mais pas pour les arrêter. On savait où ils allaient et les forces de l’ordre ont sécurisé l’ensemble de la ville mais pas les points sensibles, des cibles visées par les casseurs. Des responsables des forces de l’ordre m’ont dit : “on a des consignes pour ne rien faire”. Je pense qu’ils font cela pour éviter qu’il y ait un drame qui focalise la tension et qui fasse repartir le mouvement des retraites qui décline. Les forces de l’ordre ont les moyens d’être plus actifs. Dans le 2è arrondissement, plus de 40 magasins ont été cassés. Les commerçants sont traumatisés. Ils ont vu des hordes de casseurs débarqués et il y a eu deux arrestations. Le fait de vouloir calmer le jeu n’est pas une bonne chose”.

Michel Havard (député UMP du Rhône) :J’avance mon retour à Lyon pour me rendre sur place. Les scènes qui me sont décrites sont hallucinantes. Il faut réagir avec une sévérité extrême. Contrairement au PS, je pense que si les comparutions immédiates sont un bon moyen pour juger, il ne faut surtout pas hésiter. Il faut dire stop à l’angélisme vis-à-vis de ces voyous. Les négociations durent depuis avril. Nous avons écouté les manifestants sur la pénibilité, la retraite des femmes. Ma responsabilité d’élu est de défendre cette réforme sinon notre système court à la faillite. 26 des 27 pays de l’Union Européenne ont repoussé l’âge du départ à 65 ans".

Pierre Hémon (président du groupe Les Verts/Europe Écologie à la Ville de Lyon) : Ce que je vois depuis mardi c’est qu’entre 30 et 150 lascars courent et cassent tout sur leur passage. Pour certains jeunes de lycées, c’est la récréation. Ils ne tuent pas le mouvement pour autant. On le voit bien dans d’autres villes comme à Paris ou à Marseille ou il n’y a pas beaucoup de heurts. Ce que l’on a vu à Lyon n’a pas empêché la manifestation de se dérouler normalement et de réunir beaucoup de monde. Les CRS et la police font extrêmement attention. Ce n’est pas la révolution, ce sont des volées de moineau. Le gouvernement ne veut pas lâcher, Nicolas Sarkozy est un Thatcher en pantalon. La droite a décidé de casser le mouvement. Je ne sais pas s’ils lâcheront. S’ils ne lâchent pas, le mouvement risque de se radicaliser”.

Jacky Darne (premier secrétaire de la fédération socialiste du Rhône) : Le mouvement social est très important et fort mais le gouvernement fait preuve d’une telle surdité que la situation atteint des niveaux de tension forte. De plus en plus, nous constatons que la revendication pour les retraites est dépassée par une critique qui porte sur le mode de gouvernement actuel. Nous condamnons sans nuance tous les casseurs, tous ceux qui s’en prennent à des biens ou à des personnes. Ils portent un tort à l’ensemble du mouvement. Ils remplacent de justes revendications par un climat de peur et de désordre. Pour ce qui est des étudiants et des lycéens, je considère qu’ils expriment une revendication de société qui va au-delà des retraites : sur la place de la jeunesse dans la société”.

Dominique Perben (député UMP du Rhône) :Ma première réaction est d’être scandalisé par ce type de comportements qui n'a rien à voir avec des revendications sociales. Ces agissements doivent être traités de façon ferme par la répression et la traduction en justice. Il faut éviter tout amalgame entre ces comportements et l’expression légitime qui peut venir par ailleurs des organisations syndicales”.

Jean-Louis Touraine (député PS, adjoint à la sécurité du maire de Lyon) : "Il faut comprendre la situation. Il y a des jeunes qui ont des difficultés à l'emploi, il y a des injustices qui sont mal vécues. Il faut savoir par exemple que des étudiants étrangers ne sont plus soignés si leur traitement existe dans leur pays d'origine. Dans les slogans, il était plus question de la dénonciation du président actuel et du gouvernement que de l'âge de la retraite. Ces jeunes se sentent méprisés lorsque des membres du gouvernement considèrent qu'ils sont instrumentalisés. Il y a aussi des casseurs, venus de la banlieue et de quartiers de Lyon. Ce sont des mineurs, souvent connus des services de police. Ils discréditent la noblesse des revendications des jeunes. Après 1968, ce sont les plus conservateurs qui ont tiré profit de la situation. Les adultes ont voté pour la droite la plus dure. Il faut tout faire pour qu'il n'y ait pas d'atteintes aux biens et aux personnes. Et aussi envoyer un message aux jeunes pour leur dire qu'on les comprend. Il faudrait mettre en place un Grenelle de la jeunesse".

à lire également
Les élus LR Stéphane Guilland et Philippe Cochet en juin 2018 © Tim Douet
Philippe Cochet et Michel Forissier, qui dirigeaient depuis une décennie la fédération Les Républicains du Rhône, ont décidé de ne pas se représenter. Ils laissent à leurs successeurs un gros chantier : relever la droite lyonnaise.
18 commentaires
  1. Valois - 20 octobre 2010

    Et bla et bla et bla... Après tant d'activité, il est temps de retourner déguster le champagne, les petits fours vont refroidir.

  2. Elyonor - 20 octobre 2010

    TOURAINE DEMISSION !Comment un Officier de Police Judiciaire, adjoint à la Sécurité de la Ville de Lyon, ose-t-il excuser les pillards que sont certains jeunes ?'...Il y a des jeunes qui ont des difficultés à l'emploi, il y a des injustices qui sont mal vécues. Il faut savoir par exemple que des étudiants étrangers ne sont plus soignés si leur traitement existe dans leur pays d'origine...' '...Et aussi envoyer un message aux jeunes pour leur dire qu'on les comprend....'Les lyonnais qui paient leurs impôts et les commerçants pillés seront heureux de lire que M. Touraine leur demande de comprendre ces jeunes.Ce même M. Touriane qui sur son site internet (en lien ci-dessous) appelle à l'insuréction contre cette réforme. '...le combat continue !' '...encore une journée d'action !' etc...Lui qui à 65 ans s'applique les lois Sarkozy en continuant de travailler mais déclarant solennellement la main sur le coeur que ce qui est bon pour lui n'est pas bon pour vous.Comment un Officier de Police Judiciaire qu'est M. Jean-Louis Touraine censé représenter la loi et défendre les biens et les personnes puisse appeler à continuer à manifester avec son cortège de scènes de pillage et d'émeutes.M. Le Préfet, il est urgent de suspendre cet Officier de Police Judiciaire qui manque, à travers son site et ses discours d'angélisme, à tout devoir de réserve qui s'impose tant par sa fonction que par la situation.

  3. Pascal - 20 octobre 2010

    Elyonor, votre trollage permanent commence à être franchement saoulant. D'abord les lois n'empêchent pas de continuer à travailler après 60 ans, donc cessez de remplir de contre-sens et de faux arguments les lignes de ce journal. Ensuite Mr Touraine est libre de donner ses opinions sur son blog et de se positionner contre la réforme. Alors s'il y a une personne qui ferait mieux d'user du devoir de réserve, c'est vous, en évitant de polluer ce site. Sur ce, bonne journée lol

  4. lyonnais - 20 octobre 2010

    Vous dîtes petit Centurion Touraine:- Qu'il y a des casseurs, venus de la banlieue et de quartiers de Lyon. - Vous avez oubliez de dire qu'il y avait aussi des écoliers dans les casseurs venus de la banlieue et et des quartiers de Lyon.Vous dîtes aussi qu'il faudrait mettre un Grenelle de la jeunesse. - Et c'est pour quand le Grenelle des commerçants qui sont traumatisés après la journée qu'ils viennent de passés hier ???.Monsieur Broliquier lui au moins était sur le terrain entrain de faire de son mieux pour les réconfortés.

  5. vgl - 20 octobre 2010

    les élus de droite dans leur grande majorité accusent la gauche d'être responsable des graves incidents survenus à Lyon, ils oublient que c'est leur majorité qui est au pouvoir. Ou est le plan Marshall promis par Sarkozy, ou sont les politiques mises en oeuvre pour les jeunes en grande difficulté sur l'emploi, le logement, l'autonomie. Comment ont-ils pu désespérer à ce point les jeunes, comment ont-ils pu à ce point désintégrer la cohésion de la société française, comment ont-ils pu donner si peu d'espoir à leur jeunesse? Qu'ils s'occupent de la précarité, de la pauvreté, des plus démunis au lieu de défendre et d'accroitre les privilèges de ceux qui ont déjà beaucoup. Je les tiens pour responsable eux et Sarkozy d'avoir attiser, diviser la société française, pourquoi être étonné alors, encore moins choqué que des jacqueries urbaines interviennent en réaction a leur façon injuste et partiale de diriger la France.

  6. Valois - 20 octobre 2010

    @vgl : Gauche ou droite, de toute façon, chacun tiens pour responsable les élus politiques ! A quoi cela sert il d'être nominatif ?! Les français ont voté pour lui. Ils assument. En attendant, jouer les Emile Zola avec un 'J'accuse' à la sauce 'Lyon Cap's comment' ne change rien au problème. Les élus sont dépassés par leurs erreurs passées. 'L'humanité serait depuis longtemps heureuse si tout le génie que les hommes emploi à réparer leurs erreurs ils l'utilisaient à ne point les commettre' George B. Shaw.

  7. lyonnais - 20 octobre 2010

    @vgl, je ne sais pas se que vous faites dans la vie mais si peut-être un jour dans votre vie vous étiez à votre compte en tant que commerçant vous vous y prendriez à deux fois avant de prendre un 'jeune' comme vous dîtes !!Et comme vous parlez de privilèges, allez demandé aux 'nantis' qu'ils vous montrent leur privilèges. Je vois aussi que vous êtes un gros jaloux par rapport aux salaires de nos responsables politique, vous n'avez qu'à vous présenté à une élection très cher.Nota: rien qu'à vous lire si j'étais un entrepreneur je n'aurais pas envie de vous prendre.

  8. franois - 20 octobre 2010

    Les élus UMP me font bien rire ! Celà fait 8 ans qu'ils sont au pouvoir, 8 ans qu'ils nous disent qu'ils lutteront contre l'insécurité, on ne compte plus les lois, les effets d'annonce, les beaux discous de fermeté contre l'insécurité, de tolérance zéro ! Maintenant on voit le résultat de ce qui depuis 8 ans n'a été que communication et... communication ! Que du bla... bla... bla... Et le pire, c'est qu'ils sont contents d'eux ! ! !

  9. vgl - 20 octobre 2010

    @lyonnais : Denis Broliquier m'a dit pas dit :'Je suis aussi scandalisé par l’attitude des forces de l’ordre qui n’ont pas réagi en arrêtant les casseurs. Ils ont des consignes pour contrôler la situation mais pas pour les arrêter. On savait où ils allaient et les forces de l’ordre ont sécurisé l’ensemble de la ville mais pas les points sensibles, des cibles visées par les casseurs. Des responsables des forces de l’ordre m’ont dit : “on a des consignes pour ne rien faire”.

  10. Elyonor - 20 octobre 2010

    « Vous aviez à choisir entre la guerre et le déshonneur ; vous avez choisi le déshonneur et vous aurez la guerre ». Winston Churchill

  11. lyonnais - 20 octobre 2010

    Vous savez @vgl pourquoi les forces de l'ordre on des consignes de ne rien faire en dehors du fait de sécurisé au mieux la ville ??? Tout simplement à cause de la gauche caviar, des syndicalistes, étudiants abrutis ET VOUS auraient crier au SCANDALE alors que ce sont eux les premiers responsable. Vous devriez être fier d'avoir des CRS comme on en a en France, dans beaucoup d'autres pays leur homologues ne se gêne pas. En tout cas Mr. Broliquier n'était pas que dans son bureau hier et on peut comme Mr. Broliquier être 'révolté' de cette minorité de personnes (les nantis et j'espère pour vous vgl que vous n'en faite pas parti) qui impose leur vision de la vie publique aux autres.

  12. Michèle - 20 octobre 2010

    Ah ces beaux parleurs ! Seule le poste et les indmenités afférentes les intéressent. Les commerçants pillés, tant pis pour eux, n'ont qu'à vivre des prestations sociales.

  13. aiglemalin - 20 octobre 2010

    La réaction de Jean-Louis Touraine est hallucinante. Est-ce que cet homme intelligent croit à ce qu'il dit sur les 'pauvres petits jeunes qui ne trouvent pas de boulot ... il faut les comprendre' et dans ce cas, il faut durgence le mettre au Vinatier.Ou bien il est d'un total cynisme et n'hésite pas à dire n'importe quoi, à encourager des délinquants pour soutenir sa cause politicienne.

  14. Contribuable Lyonnais - 20 octobre 2010

    Incroyable que la réaction de Touraine !!! Il nous invite à comprendre ces jeunes.Jusque là, quand on lit les déclarations du bonhomme rien de bien étonnant lui qui dénonce les stigmatisations de toutes les communautés (gays, lesbiennes, gitans,sans paiers, ...).Avez-vous lu son interview au Progrès de ce jour sur la bioéthique où une nouvelle fois il stigmatise violemment les catholiques et plus précisemment le Vatican.Manifestement, pour cette communauté point de compréhension exprimé par Touraine. Que du mépris et du cynisme !Morale de Touraine : Mieux vaut être pilleur que 'prieur'... catholique !

  15. populiste - 21 octobre 2010

    @Contribuable Lyonnais Bonjour, Pour expliquer les propos hallucinants de ce Professeur en hopitaux vous devriez vous tourner vers la franc maçonnerie gauche de Lyon...

  16. Contribuable Lyonnais - 21 octobre 2010

    @populiste Bonjour, A un tel niveau, ce n'est pas intellectuel la catophobie de Touraine mais plutôt émotionnel me semble-t-il.

  17. Contribuable Lyonnais - 22 octobre 2010

    Lu dans le Progrès de ce jour à la question 'Pourquoi Lyon est-elle plus soumise à la violence que les autres villes' : 'Pourquoi Lyon ? Interrogé mercredi, Gérard Collomb, le maire PS de Lyon, est resté sans réponse.'On est rassuré ! Le match était bon mercredi soir, M. Gérard Collomb ? Là, à coup sûr il doit avoir une réponse !

  18. Christian B. - 22 octobre 2010

    Où sont le Maire et son adjoint à la sécurité ?

  19. Contribuable Lyonnais - 22 octobre 2010

    A cette heure là, ils doivent être encore au Chalut. Reste le café et le pousse.

  20. Christian B. - 22 octobre 2010

    C'est quoi le Chalut ? Un restaurant si je comprends bien. Ou au sens propre un filet, mais pour attraper quoi ? Des gogos ?

  21. lyonnais - 22 octobre 2010

    @Christian B., Exact, c'est derrière des murs où avant les gens s'aventurait hier encore un peu. C'est aussi le QG du centurion Eau de César.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut