Gratte-ciel, à Villeurbanne (©Antoine Merlet)

Villeurbanne : c’est le boxon à droite, la tête de liste LR se retire

Après le départ des Républicains de la conseillère municipale Emmanuelle Haziza, le candidat LR aux municipales, Marc Atallah, annonce ce jeudi qu’il renonce à conduire la liste de droite à Villeurbanne.

Mercredi, Emmanuelle Haziza, conseillère municipale de Villeurbanne, candidate aux législatives en 2012 et en 2017 à Villeurbanne pour l'UMP et les Républicains, a décidé de claquer la porte du parti de droite (lire ici).

"J’ai honte des explications scandées avec fierté, honte pour Les Républicains. Cette attitude pathétique est dégradante pour ce parti, a-t-elle expliqué. Je ne peux en effet accepter que ce parti puisse soutenir en 2019 un candidat aux élections métropolitaines qui présente uniquement des hommes comme têtes de toutes ses listes de circonscription".

"L'espoir de changement s'est évanoui"

Ce jeudi, c’est au tour de Marc Atallah, la tête de liste du parti pour l’élection municipale à Villeurbanne, de jeter l’éponge. "Venant de la société civile et n’étant moi-même pas membre des Républicains, je souhaitais rassembler la droite et le centre pour proposer un projet ambitieux pour notre ville. Je savais que ce défi allait être rude et j’ai fait tout ce qui était en mon pouvoir pour y arriver avec abnégation. Mais aujourd’hui, force est de constater que ce rassemblement est impossible", explique Atallah ce jeudi dans un communiqué.

Atallah se retire aux municipales et aux métropolitaines

"Mais aujourd’hui l’espoir de changement s’est évanoui. Au-delà de ça, cet échec est l’échec des vieilles méthodes, de la vieille politique. Plus personne ne veut de cela et moi le premier. Les idées doivent reprendre le pas sur les guerres de personnes, la politique doit changer, poursuit-il. Par conséquent, je retire ma candidature à l’élection municipale de 2020 ainsi qu’à l’élection métropolitaine par souci de cohérence."

Lire aussi : Villeurbanne : "j'ai honte", une élue quitte Les Républicains avec fracas

à lire également
L'épisode de pollution aux particules fines se poursuit à Lyon ce week-end. La circulation différenciée est maintenue dimanche. Seuls les véhicules avec une vignette Crit'Air 0, 1 ou 2 ont le droit de circuler à Lyon, Caluire et Villeurbanne.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut