Mission sentinelle devant le palais de justice © Tim Douet

Vigipirate urgence attentat, sécurité renforcée sur les marchés de Noël

Après l'attaque meurtrière qui a fait trois morts à Strasbourg mardi 11 décembre, le ministère de l'Intérieur a annoncé le déclenchement du plan Vigipirate "urgence attentat".  Les contrôles et la sécurité seront renforcés sur les marchés de Noël comme celui de Lyon.

Mardi 11 décembre à Strasbourg, 19h50, un individu de 29 ans a ouvert le feu à plusieurs reprises sur des personnes, à proximité du marché de Noël qui était fermé. Trois personnes ont été tuées, treize blessées, dont huit dans un état grave. Le tireur "défavorablement connu des services de police" est toujours en fuite.

Dans la nuit, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé le passage du plan Vigipirate de "renforcé" à "urgence attentat". Ainsi, cela entrainera immédiatement plusieurs dispositifs dont : "la mise en place de contrôles renforcés aux frontières, et des contrôles renforcés sur l'ensemble des marchés de Noël en France pour éviter le risque de mimétisme", précise le ministre de l'Intérieur.

Selon le gouvernement sur le site dédié au plan Vigipirate : "Le niveau urgence attentat peut être mis en place à la suite immédiate d’un attentat ou si un groupe terroriste identifié et non localisé entre en action. Ce niveau est mis en place pour une durée limitée : le temps de la gestion de crise. Il permet notamment d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens, mais aussi de diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens dans une situation de crise".

Mise à jour : le bilan est désormais de trois morts et treize blessés.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut