IMG_3367
© Loïc Blache

Vers une numérisation totale des collèges ?

Pour sa rentrée, Michel Mercier, ministre et président du Conseil général avait choisi le collège Jacques Coeur (Lentilly). L'occasion de faire le point sur la numérisation des établissements scolaires et la dématérialisation des supports pédagogiques.

Ce jeudi, les sixièmes du collège Jacques Coeur (Lentilly) n'étaient pas les seuls à investir leur établissement. Président du Conseil général, Michel Mercier est venu en visiter les locaux. L'occasion de parler de l'équipement informatique du collège et de promouvoir de nouvelles méthodes de travail. Visite du CDI, puis de la salle multimédia où trônent quinze PC, pour finir dans une salle de classe.

Au total, le collège Jacques Coeur compte soixante ordinateurs. L'an passé, il en a reçu douze, accompagnés de leur vidéoprojecteur. En mai 2010, ce sont trois tableaux numériques interactifs (TNI) qui ont investit les lieux. Ces TNI se composent de l'ordinateur portable de l'enseignant relié à un vidéo-projecteur fixé au plafond. Ce dernier dirige, enfin, l'image sur un tableau blanc. Véritable classe numérique, les élèves les utilisant travailleront sur des ordinateurs portables personnels (quinze au total) en wifi. Ce matériel n'a pas encore pu être utilisé dans l'enceinte scolaire. Enfin, en juin 2011, chaque classe devrait être dotée d'un PC, cette fois connecté par éthernet.

Des MP3 pour apprendre les langues

Toutes ces nouveautés s'inscrivent dans une volonté de numérisation de l'ensemble des établissements scolaires de France. Ainsi, les sixièmes de cinq collèges rhodaniens ont testé, en 2009, les manuels numériques, dispositif visant à alléger les cartables. Le principe est simple : l'enfant laisse chez lui le manuel papier. En classe, il suit le cours sur un manuel numérique à l'aide d'un TNI connecté à Internet. Parmi les autres outils : laclasse.com, version numérique du cahier de texte de classe, est venu compléter l'environnement numérique de travail (ENT) de certains établissements depuis quelques années. Sur ces supports, l'enseignant note des résumés du cours et les devoirs à faire. Enfin, des lecteurs MP3 sont désormais utilisés dans dix collèges du département pour les cours de langue.

Intranet, multiplication des ordinateurs portables, classe numérique ou encore manuels numériques… N'y a-t-il pas une overdose du tout-numérique, sous prétexte de s'adapter à la "génération Internet" ? Interrogée sur ce point, Danièle Benracassa, la chef d'établissement, se refuse à répondre : "Moi, je hais l'informatique !", lance-t-elle avec humour. "Oui, c'est possible qu'il y ait des excès, reconnaît Jean-Luc Liens, son principal adjoint. Mais nous, on n'en est pas là, on n'a pas de manuel interactif et il est encore trop tôt pour faire un bilan."

à lire également
Nathalie Dompnier © Tim Douet 87-001
Dans une tribune publiée sur l'Étudiant-Educpros ce mercredi, six présidents d'universités dont Nathalie Dompnier (Lumière Lyon 2) demandent l'ouverture des négociations sur la loi ORE. C'est un signe que le mouvement contre parcoursup est en train de prendre de l'ampleur. Ce mercredi six présidents d'université, dont Nathalie Dompnier, ont demandé l'ouverture des négociations sur la […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut