Police © Tim Douet

Vénissieux : un dealer squatte l’appartement d’un handicapé pour mener son trafic

Un homme handicapé du quartier des Minguettes à Vénissieux, près de Lyon, cohabitait depuis plusieurs mois, contre son gré, avec un trafiquant de drogue. Alertés, les policiers ont interpellé l’individu et saisi 100 000 euros de stupéfiants dans l'appartement squatté.

Depuis plusieurs mois, un quinquagénaire handicapé, placé sous curatelle, était forcé d’héberger un dealer drogue, qui s’était introduit dans son appartement après l’avoir agressé. À bout, cet habitant des Minguettes, à Vénissieux, a fini par se rendre, le samedi 29 mai, au commissariat pour alerter les policiers. Ces derniers ont alors découvert qu’il était roué de coups et menacé de mort de manière régulière par son squatteur.

100 000 euros de drogues

À l’issue de sa déposition, il a conduit les forces de l’ordre chez lui, où les agents ont interpellé deux hommes, dont celui mis en cause par la victime. Sur place, ils ont trouvé de grandes quantités de stupéfiants (25 kilos de résine de cannabis, 926 g d’herbe, 120 g de cocaïne), d’une valeur d’environ 100 000 euros. Ils ont également saisi deux gilets pare-balles. 

Condamné à trois ans de prison

Lors de son audition, le principal suspect, qui squattait l’appartement, a reconnu les faits minimisant toutefois les violences exercées sur la victime. Déjà placé sous contrôle judiciaire, il a également assuré n’être que  le "gardien" de la drogue, pour une personne dont il n’a pas dévoilé l’identité.

Jugé, mercredi 2 juin, dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate, il a été reconnu coupable et condamné à trois ans de prison, assortis d’une révocation d’un sursis de cinq mois. L’autre individu interpellé a été relaxé à l’issue de sa comparution. 10 jours d’ITT ont été accordés à la victime. 

Lire aussi : Près de Lyon : un restaurateur tire sur des clients partis sans payer

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut