© Manon Botticelli

Vélo'v : ces défauts et bugs qui agacent les Lyonnais

Déployés depuis mi-juillet à Lyon, les nouveaux Vélo'v ne sont pas sans défauts. Quels sont les bugs qui agacent les Lyonnais, vont-ils être corrigés rapidement ?

Pour le groupe JCDecaux, le lancement des 4 000 nouveaux Vélo'v à Lyon est un franc succès. Le service serait plébiscité par les Lyonnais. Ainsi, le volume des abonnés est plus important avec une augmentation de 10 % depuis mai 2018, tout comme le nombre de locations moyennes par jour qui grimpe de 6 % sur les trois premières semaines de septembre, comparé à la même période en 2017. Le groupe JCDecaux a également été récompensé par un "Janus de la Cité" par l'Institut français du design, couronnant les lignes du nouveau vélo. Dans les usages, deux mois après le lancement de Vélo'v 2, plusieurs défauts et bugs agacent encore les Lyonnais. Les petits soucis qui étaient acceptables les premières semaines et vus comme des erreurs de jeunesse le sont de moins en moins au fil du temps. Nous avons recensé plusieurs problèmes et soumis la liste au groupe JCDecaux qui a accepté de nous répondre en détail.

- Le sentiment de pédaler dans le vide, comme si une partie de l’énergie lors de l'effort était gâchée :

Groupe JCDecaux : "Certains des 4000 Vélo’v ont été mal réglés en usine. Nos techniciens corrigent ces défauts lors des contrôles ou suite à des signalements d’utilisateurs".

- L'impression de faire du vélo contre le vent, avec la sensation d'une résistance :

"L’étagement des vitesses du nouveau vélo est différent, 38 x 20 contre 36 x 20. Nous avons fait ce choix pour corriger une première vitesse qui moulinait trop. Sur le nouveau Velo’v, la deuxième vitesse permet de rouler comme avant en troisième et la nouvelle troisième est très confortable avec une bonne allure à fréquence de pédalage égale".

- Un guidon plus dur et un rayon de braquage plus limité :

"Pour le guidon plus dur, il s'agit sans doute d'une impression lors des premières semaines suite à l'assemblage. Pour le rayon de braquage, nous l'avons limité un peu pour préparer les dispositions futures de l’arrêt minute. Il faudra tourner le guidon jusqu'à la butée. Cette différence est sensible uniquement lorsque l'on manœuvre le vélo à pied, mais n’a aucune incidence en roulage, même à faible vitesse."

- Des bugs lors du réabonnement automatique pour certains anciens clients qui ne peuvent plus louer de vélo'v. Il fallait alors contacter le SAV :

"Ce problème a été corrigé depuis deux semaines environ et ne devrait plus être constaté".

- Le panier qui se décroche ou qui manque de fiabilité, au point que l'on n'ose plus mettre des choses fragiles à l'intérieur :

"Ce problème a été très vite identifié, une opération de rappel est en cours et 2500 Velo’v ont déjà été traités".

- Les prises USB qui ne fonctionnent pas sur les bornes de stations :

"Effectivement certaines prises ne sont pas encore fonctionnelles, toutes le seront pour le 15 octobre".

- La multiplication de roues voilées/cassées sur certains Vélo'v :

"Cela veut dire que nos nouveaux systèmes de sécurité et la nouvelle lame résistent ! Ces dernières ne cèdent peu ou pas du tout. Nous avons d’ailleurs beaucoup progressé sur ces sujets avec une baisse des vandalismes de plus de 70 % en 6 ans".

à lire également

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut