Crédit photo CNRS/Vanessa Cusimano

Valentin Baron : "L'identification des sources sonores" #MT180

Valentin Baron, étudiant à l'INSA Lyon est un des candidats régionaux du concours "Ma thèse en 180 secondes". Avant la finale, il présente son parcours et explique ses recherches sur les méthodes d'identitfication de sources acoustiques.

Cette semaine, Lyon Capitale vous présente les 14 candidats lyonnais au concours international "Ma thèse en 180 secondes".

Le candidat

Valentin Baron

Son établissement

INSA Lyon

Thématique de son sujet de thèse

Traitement du signal, acoustique

Intitulé de son sujet de thèse

Méthodes d’identification de sources acoustiques paramétriques par mesures d’antennerie

Son parcours en 5 dates

2007 : Tests d’entrée en sport-études en 4ème
2011 : Entrée en classe prépa à Lille
2014 : Cours de traitement du signal à l’ENSE3
2017 : Embauche chez MicrodB
2018 : Dans le public pour la finale locale de MT180s

L’objet de sa thèse en 3 lignes

Dans ma thèse je cherche à décrire des sources de bruit avec une antenne de microphones. Je peux ainsi contrôler les bruits de machines qui grattent les fonds marins et qui gênent les cétacés, ou sécuriser des sites sensibles contre des attaques potentielles de drones.

Pourquoi avoir choisi ce thème ?

Dès que je me suis intéressé au traitement du signal, c’est pour sa capacité à pouvoir répondre à de nombreux problèmes différents qui peuvent être très concrets. Dans cette thèse, on les comprend vite et l’acoustique, qui est une branche d’application du traitement signal, peut nous aider à les résoudre.

Pourquoi souhaitiez-vous participer au concours “Ma thèse en 180 secondes” ?

Le fait d’expliquer des idées, concepts, avec des mots partagés par tout le monde, ça me motive énormément. Pouvoir, à travers ces mots, montrer aux gens que derrière les formules il y a des méthodes qu’ils peuvent comprendre, c’est un objectif pour moi et le concours permet d’essayer de l’atteindre.

à lire également
Passionné de nanotechnologie et microtechnologie, Clément Zrounba, étudiant à l'École Centrale de Lyon (Institut des Nanotechnologies de Lyon), fait partie des 14 finalistes lyonnais du concours "Ma thèse en 180 secondes". Découvrez en 3 minutes l'essentiel de ses recherches sur la conception de liens optiques sur puces pour processeurs many-core. Cette semaine, Lyon Capitale vous […]
Faire défiler vers le haut