Étienne Seguin est moniteur à la vélo-école de la Maison du vélo.

Une vélo-école lyonnaise pour apprendre à se déplacer à bicyclette dans Lyon

Étienne Seguin, moniteur vélo-école à la Maison du Vélo est l’invité de 6 min Chrono. Au micro de Lyon Capitale, il parle de l’enseignement de la pratique du vélo en milieu urbain, "le parent pauvre des politiques cyclables", selon lui.

Lyon Capitale vous propose une semaine spéciale vélo dans 6 minutes chrono pour évoquer le boom de ce mode de transport dans l’agglomération. Après avoir accueilli lundi Louis Gaillard, membre de la Ville à Vélo, et mardi Fabien Bagnon, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de la voirie et des mobilités actives, nous recevons ce mercredi 21 septembre Étienne Seguin, un moniteur de la vélo-école à la Maison du Vélo.

Ces derniers mois, l’usage du vélo s’est encore accru à Lyon. Depuis 2020, la hausse annuelle du nombre de déplacements à vélo est supérieure à 20 %, selon les comptages effectués par les services de la Métropole de Lyon qui construit donc un grand réseau vélo, Les Voies Lyonnaises, pour accompagner l'explosion de la pratique. D'autres acteurs se mobilisent également sur le territoire pour accompagner les cyclistes, à l'instar de La Maison du Vélo, qui agit pour accompagner les pratiquants. Du débutant, aux personnes qui veulent reprendre confiance en elles, à celles qui veulent se perfectionner pour mieux appréhender les déplacements en ville l'association propose différents niveaux d'enseignement aux cyclistes.

Environ 200 élèves par an

"On agit sur l’accompagnement de la pratique du vélo, qui est le parent pauvre des politiques cyclables. On travail avec les scolaires sur le savoir rouler, avec les entreprises dans le cadre de leur plan de mobilité en formant les salariés aux déplacements domicile/travail, mais aussi avec les adultes, via notre vélo-école de particuliers, pour leur permettre d’être autonomes dans leur pratique du vélo", explique Étienne Seguin.


"Le but c’est que l’on puisse grossir et accueillir tous ces élèves qui souhaitent développer leur apprentissage du vélo", Étienne Seguin, moniteur à la vélo-école de La Maison du Vélo


Avec le développement de la pratique, ce moniteur de La Maison du Vélo, qui en compte une vingtaine, reconnaît avoir vu une hausse des demandes de cours, à tel point que tous ne peuvent pas être accueillis faute de moyens. "De mémoire on avait 300 élèves que l’on ne pouvait pas accueillir. Sur la vélo-école des particuliers, on accompagne à peu près 200 élèves sur une année avec 20 moniteurs", précise Étienne Seguin, avant d'ajouter qu'aujourd'hui "le but est que l’on puisse grossir et accueillir tous ces élèves qui souhaitent développer leur apprentissage du vélo". Une mission d'autant plus essentielle que selon lui "à peu près 4 à 5% de la population en France ne sait pas faire du vélo et environ 16% souhaiterait se perfectionner à vélo".

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut