TER_medium

Un RER Sud pour remplacer l'A45 : une mise en place compliquée

Le sujet continue de faire débat. Après la proposition des élus opposés à la création de l'A45 de créer un RER Sud au lieu de l'autoroute, le directeur territorial de SNCF Réseau Gilles Cheval a réagi ce matin.

"Difficile de faire plus". Voilà la réponse de Gilles Cheval aux déclarations de Jean-Charles Kohlhaas, conseiller régional Europe Écologie Les Verts qui a suggéré samedi de "faire des RER Lyon/Saint-Etienne, Lyon/Givors, Lyon/Viennes." Ce dernier estime en effet que le nombre de TER lors des heures de pointe peux doubler.

Pour Gilles Cheval, il y aurait la possibilité "d'accroître la capacité de 30 % des trains avec trois ou quatre wagons supplémentaires", mais cela entraînerait des travaux pour rallonger les quais des gares concernées par le trajet a-t-il déclaré au journal Le Progrès.

Un nouveau coup dur pour les anti-A45 alors que le secrétaire d'État chargé des transports Alain Vidalies avait annoncé la semaine dernière le démarrage des travaux pour 2018.

37 commentaires
  1. Kasneh - 4 avril 2016

    Les 2 modes fer/route sont complémentaires et ne renvoient pas aux même populations en déplacement. RER pour les axes urbains Lyon/Givors/St Etienne/Vienne et autoroute pour les transports lourds entre Lyon/StEtienne/Clermont-Ferrand.

  2. JPaul - 4 avril 2016

    Quand on voit le nombre de passagers transporté en région parisienne par les RER de tels propos laissent dubitatifs. M. Kohlhaas parle d'augmenter la cadence, pas la longueur des trains ! On devrait pouvoir faire circuler jusqu'à 100 000 voyageurs par jour sur cette voie, ce qui est bien plus que ce que pourrait absorber l'A45 et ceci dans des conditions bien moins accidentogènes

  3. Robes Pierre - 4 avril 2016

    l'emprise du morceau A45 semblent heurter les écolos, pas celle d'une nouvelle ligne, ceci ne s'adresse pas à la même population et surtout pas aux poids lourds sans cesse plus nombreux. un flot continu cette après midi , souvent voie de gauche, déboitant avant de mettre le clignotant.

  4. Robes Pierre - 4 avril 2016

    les plus anciens, beaucoup plus anciens se souviendront de la ligne de chemin de fer de Lyon à Mornant qui figure sur la carte éditée par Chaix en 189.!!!. un choix à été fait , privilégier la route ce qui a permis à de nombreuses personnes d'habiter en campagne, de développer le tout camion,, vouloir concentrer le trafic sur l'existant ne tiendra pas la route!! que chaque communes prennent sa part de nuisance.

  5. Etienne Bost - 4 avril 2016

    Va-t-il falloir encore attendre une catastrophe sur l'A47 afin que les 'responsables' prennent une décision dans l'intérêt du bien commun?

  6. JPaul - 4 avril 2016

    La catastrophe ce serait l'A45 ! L'intérêt du bien commun passe par l'abandon définitif de ce projet pharaonique du siècle passé. Le temps du tout voiture, du tout camion est révolu, nous devons développer des modes de déplacement plus respectueux de l'environnement. Les agriculteurs qui vivent en exploitant les terres agricoles qui seraient à jamais détruites méritent un peu plus de respect de notre part que certains commentaires laissent paraître. Lyon est une des villes plus embouteillées de France, il n'est nullement nécessaire d'une nouvelle autoroute pour amener encore plus de voitures et générer encore plus de pollution.

  7. Robes Pierre - 4 avril 2016

    malheureusement la fin du tout bagnole et camion n'est pas pour demain, il suffit de constater l'avancé du ferroutage, du fluvial Rhin Rhône , donc nos engins vont circuler sur des routes à construire J Paul : donnent nous précisément quels sont les modes de déplacements respectueux que tu préconises, on ne veut pas rester sur de vagues émotions,s'agissant du respect des terres agricoles , certainement celles du 'bâtard à Taluyers devenues zones d'activité ou à Mornant en bordure du CD42.etc, etc L'A45 à pour rôle de faciliter les déplacements en évitant les bouchons matin midi, soir de Givors et Brignais pas de désengorger Lyon pour laquelle il faudra faire le COL J’arrête là.

  8. JPaul - 5 avril 2016

    Nous avons très bien compris qu'en tant que transporteur vous défendiez ce secteur mais la diminution de la pollution est aujourd'hui indispensable car elle engendre des maladies graves. La plus part des grandes villes vont dans les années à venir restreindre la circulation des automobiles et nous devrons nous y conformer que cela plaise ou non.

  9. Gemini - 5 avril 2016

    Il est toujours aussi étonnant voir désolant de constater que des projets du siècle passé sont encore défendus par nos politiques surannés. Les sommes en jeu sont colossales, les dégâts environnementaux également, pour un gain qui sera nul. Il a été prouvé depuis longtemps que chaque nouvelle autoroute censé fluidifier le trafic finit par être bouchonnée à son tour, déclenchant elle-même un étalement urbain, qui augmente le trafic, et ainsi de suite. Il faut arrêter les conneries. La première priorité est de diminuer les besoins de déplacement et de transfert de marchandises. La seconde est d’en faire passer un maximum par le rail. Cette fuite en avant du toujours plus doit cesser. Nous avons besoin de manger. Pas de goudron pour détruire nos terres.

  10. Bernard 321 - 5 avril 2016

    Justement, parlons-en de la diminution de la pollution ! Pour utiliser un terme à la mode cela peut s’appeler aussi ‘’Bilan Carbone’’. Hors le chemin le plus court, la vitesse la plus régulière et le temps le moins long possibles restent les gages d’un Bilan Carbone minimal … Donc la réalisation du C.O.L. (avec lequel la A45 serait en parfaite syntonie) reste la solution la meilleur et la MOINS POLLUANTE ! En plus quel meilleur nouvelle pour les lyonnais que la suppression du bouchon de Fourvière ?PS : J’ai plus amplement développé mon point de vue ici : Le déclassement de l’A6 et l’A7 relance la question du contournement http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Transports/Le-declassement-de-l-A6-et-l-A7-relance-la-question-du-contournement

  11. JPaul - 5 avril 2016

    Ah oui le bouchon de Fourvière, parlons en ! Ce n'est pas ce que disait un certain Michel Noir et nous avons vu le résultat !!! Quant au bilan carbone, entre la voiture individuelle et le rail, le calcul doit être assez vite fait !

  12. Robes Pierre - 5 avril 2016

    pour Jpaul je vais clarifier, vieux retraité de l'industrie lourde pas transporteur , ayant combattu pour la protection des zones de captages du Garon , années 2000, devant subir quotidiennement le flot de véhicules de ceux qui refusent l'A45 pour protéger d'abord LEUR tranquillité , quitte à dilapider l'argent public dans l’emplâtre A47., oui à une A45 , oui au COL.

  13. Bernard - 5 avril 2016

    Ce n'est pas que la Sncf ne pourrait pas faire mieux entre Lyon et St Etienne (que ce qu'elle fait aujourd'hui), c'est qu'elle ne veut pas, ou qu'elle fait monter les enchères. Avec les subventions (pudiquement appelées 'compensations') reçues aujourd'hui de l'Etat et des Régions, la Sncf est déjà tentée de restreindre les services. Si vous voulez davantage de services, faudra 'casquer', M'sieurs Dames. On peut parler d'abus de monopole.

  14. NSVL - 6 avril 2016

    Avec le matériel antidéluvien actuel peut-être... mais avec ne serait-ce qu'un quart de l'argent économisé à ne pas construire l'A45 il y a largement de quoi améliorer cette voie!! Avec du matériel de signalisation moderne on fait sans problème circuler un train toute les trois minutes dans chaque sens sur la même voie!!! C'est ce qui est fait sur la ligne entre Genève et Lausanne, ou le tronçon central du RER A à Paris... Sur Lyon-Saint-Etienne on est loin d'avoir atteint de pareil fréquence, il y a de la marge!!!! Mais ce qui est sur, c'est qu'avec des défenseurs pareil la cause du rail à du souci à se faire!!!

  15. Robes Pierre - 6 avril 2016

    l'un n'empêche pas l'autre, une sérieuse remise au gout du jour de la liaison SNCF, avec de vrais parkings , Et l'A45 pour ceux qui ont besoin de leurs véhicules , professionnels ou simplement choix personnel.

  16. Bernard - 6 avril 2016

    Ah si, quand même : Pognon, flouze, thune, galette, péze, bref des sous. Ca ne se trouve pas sous les pneus d'un camion (malgré les péages et taxes à l'essieu) @NSVL, d'accord avec vous sur le fait qu'on pourrait rouler avec de meilleures fréquences sur la voie ferrée St-E / Lyon, avec quelques investissements de capacité.Des fois je me demande si la lettre de mission de Guillaume Pepy, quand on l'a bombardé président de la Sncf, ne disait pas : 'Avec l'aide des Ministres et des réglementations qu'ils prendront, vous démantelerez l'éléphant Sncf et le réseau ferroviaire. Bien entendu si vous ou un de vos collaborateurs était pris, le Gouvernement nierait avoir eu connaissance de vos agissements. Cette lettre de mission s'autodétruira dans les 5 secondes'

  17. FEFI - 7 avril 2016

    Si seulement la ligne TER fonctionnait déjà normalement? Lundi de Pâques pas un train entre 18h et 20h donc 3 suppressions... Si on augmente sa fréquence et propose des parkings on aurait une bonne solution économique et écologique. Combien de fois par semaine les suppressions? Avec un transport peu fiable, reste la voiture...

  18. Bernard 321 - 7 avril 2016

    De toutes façons, même si il était porté à son seuil de sursaturation le TER ne pourra JAMAIS absorber toute la sursaturation et la dangerosité de la A 47 ! Et c’est bien pourquoi je préfère avoir 20km en moins d’autoroute en passant par l’ouest lyonnais où il n’y a que des ‘’blocages’’ ; que d’en avoir encore 20km de plus dans l’est lyonnais où tout le trafique est systématiquement reporté (avec en plus un surcroit de saturation dans des wagons et autres parkings). Il est vrai que l’on y entend jamais les écolos à l’est et dans les ‘’zones’’… trop ‘’populeux’’ pour les écolos l’est lyonnais et le couloir Givors / St Chamond ?

  19. JPaul - 7 avril 2016

    L'A47 n'est pas plus accidentogènes que la moyenne des autoroutes de la région. Il faut cesser de faire peur pour justifier un projet inutile. Un TER pourrait transporter bien plus de personnes que l'A45 ne pourra jamais en absorber. L'A45 a été jugée irréalisable et beaucoup trop chère par l'audit technique et financier commandé par le gouvernement Raffarin au printemps 2003. Aujourd'hui les collectivités envisagent de nous faire payer, à nous contribuables, cette infrastructure à hauteur de 70% (ce sera peut être plus). Qui sait combien coûterait à chaque foyer stéphanois ce projet du siècle dernier ? Il serait plus que temps que nos élus prennent conscience que les priorités sont ailleurs !

  20. Robes Pierre - 7 avril 2016

    Rapport de 2003 du gouvernement Raffarin après celui de 1993 , décidément rien ne nous est épargné pour tenter de justifier les anti A45 qui n'ont toujours pas commencés à proposer la moindre solution technique aux aménagements pour l'A47, Pont de Givors, puis passage sous 2 ponts SNCF, sous rue de Montrond, sous échangeur entre commercial, sous sortie Givors Ouest , élargissement à mini de 2 à 3 voies,création de bandes Arrêts d'Urgence.donnez des réponse déjà pour la zone Givors, ensuite on vous parlera de celle de Rive de Gier.

  21. JPaul - 7 avril 2016

    Il suffit d'emprunter l'A450 aux heures de pointe pour comprendre que l'A45 n'apportera rien en termes d'amélioration de la liaison St-Etienne Lyon puisque celle-ci est déjà embouteillée sur plusieurs kms. Pour ce qui est de l'A47 la réhabilitation demandée, d'ailleurs par les élus de Givors, consiste à la mettre aux normes : création de bandes d'arrêt d'urgence, augmentation de la longueur des bretelles d'entrée et de sortie, création de murs anti bruits, modulation de la limitation de vitesse en fonction du trafic, enfouissement de la traversée de Givors, séparation des flux nord sud à l'arrivée dans cette ville.... etc Ces propositions sont connues, chiffrées depuis de nombreuses années, on se demande ce que nos élus attendent pour les mettre en oeuvre !

  22. Robes Pierre - 8 avril 2016

    faut-il ne jamais avoir emprunté l'A450 pour ignorer que le bouchon du matin à Vourles est du au 'giratoire ' alimenté par Rn86 et Cd42 qui vient se raccorder sur un autre giratoire celui de Leroy-Merlin, et à un rétrécissement à 2 fois 1 voie de cette portion.Le soir les véhicules qui arrivent sur 2 voies de Lyon se retrouvent dans le goulot créé décrit précédemment, une A45 évitant la zone incriminée et fin des problèmes. Givors aucune solution n'est décrite sachant que les murs anti bruits existent, les bretelles d'accès sont au maxi de la possibilité, les bandes d'arrêts d'urgence impossible à créer vu l’étroitesse de l'emprise, enfouir la chaussée , je suis curieux de connaitre comment on fera circuler 80.000 voir 100.000 véhicules jours sur 2 fois une voie à cause des travaux.

  23. Robes Pierre - 8 avril 2016

    A47 suite, séparer les flux ? ou, par quels miracle, il serait interressant de connaitre la technique préconisée, sauf à raer une partie des habitations qui longent l'A47 actuelle. sécuriser l'A47, limitation à 70 km/h de l'entrée du pont coté Ternay jusqu'à Givors Ouest,interdiction de la voie de gauche au plus de 12T, surveillée par caméra et radar automatique. Création de l'A45 qui permettra d'écouler une partie du trafic Loire vers Lyon ou A46 , inversement qui viennent actuellement prendre le pont à Givors quitte à forcer la main en interdisant les poids lourds aux heures de pointe su l'A47. Enfin et pour justifier mes commentaires , je vous invite lundi 25 avril à Vourles vers 07h30 (vacances du 10 au 24) pour y constater la véracité de mes propos.

  24. Robes Pierre - 8 avril 2016

    D'évidence ceux qui s'opposent à l'A45 ne connaissent pas le fond du dossier, ne l'emprunte pas un seul but les guide , faire en sorte que la trafic se fasse sur l'A47 à n'importe quel prix. L'A47 est une voie des années 70 qui ne se construirait pas aujourd'hui, comme on ne construirait pas l'A7 dans Lyon, ces 'pénétrantes ont vécues, Le COL doublé de L'A45 sont les solutions d'avenir pour rendre possible les liaisons entre Lyon et Saint Etienne, en sécurité. Pour les inconditionnels du tout gratuit ces anciennes voies subsisteront

  25. JPaul - 8 avril 2016

    J'ai bien l'impression que c'est vous qui ne connaissait pas le dossier. J'emprunte l'A47 tous les jours et merci pour l'invitation mais je connais parfaitement le problème du rond point de Vourles, il est bien moins important que celui de Pierre Bénite que vous oubliez complétement. Les travaux ont été possible sur d'autres portions de cette autoroute pour la Coupe du monde de 1998, d'autres travaux sont prévus ces temps ci d'ailleurs. Cela démontre bien que quand on veut on peut !

  26. Robes Pierre - 8 avril 2016

    on arrive à la véritable mauvaise raison , l'A45 n'a pas pour finalité facilité l'arrivée sur L'A7 à Pierre- bénite mais pour je le ré-répète pour en finir avec les bouchons Vourles, pont de Givors . Vouloir résorber le ralentissement de Pierre-Bénite en réhabilitant l'A47 à Givors, fallait oser. Alors rendez vous n'importe quels matins , 12h30 ou en soirée vers 17h au rond point de Vourles. J'attends encore non pas des émotions mais des propositions techniques cohérentes

  27. JPaul - 9 avril 2016

    Faut arrêter avec le rond point de Vourles. Je ne vois pas en quoi il vous pose problème puisque vous ne souhaitez pas aller plus vite à Lyon ! Si chaque fois qu'il y a un petit bouchon à un rond point nous devions faire une autoroute où irions nous ?

  28. Robes Pierre - 9 avril 2016

    la discussion est close , impossible de faire boire un âne qui n'a pas soif.

  29. Robes Pierre - 9 avril 2016

    voiture prête, vive le sud et ses bouchons.

  30. JPaul - 10 avril 2016

    Effectivement la discussion devrait être close et le projet abandonné depuis longtemps. Si depuis 20 ans l'état avait mis les moyens pour développer le transport ferroviaire, la réhabilitation de l'A47 (au lieu de laisser cette autoroute à l'abandon), les transports en commun, les parkings relais, les modes des transports alternatifs, la relocalisation des emplois à proximité des lieux de vie pour limiter les déplacements, le développement des circuits courts de distribution (producteurs/consommateurs), ...etc les problèmes de déplacement entre St-Etienne et Lyon ne poseraient pas de problèmes spécifiques.

  31. jpgos - 10 avril 2016

    Une solution satisferait et mécontenterait tout les Lyonnais et Stéphanois: ne pas mettre d'argent public Etat entre Lyon et St Etienne, sauf pour améliorer ce qui peu l'être (trafic train), ... et mettre des sous sur la route la plus meurtrière de France dont la décision de construction remonte à 50 ans: la RCEA dans l'Allier et la Saône et Loire.

  32. Robes Pierre - 11 avril 2016

    avec 3 ans de travaux pour la construction des murs anti bruits rue des tuileries, de l’échangeur d'accès à la zone commerciale, l'A47 à subit le maxi d'aménagement , les décideurs ont par là même figés dans le béton toute possibilité de créer une voie d'arrêt d'urgence. Tout cet argent aurait eu une meilleure affectation en aménageant l'A450 ,par l'élargissement à 2 fois 2 voies de la sortie Brignais , du pont sur le Garon, de la suppression en évitant le giratoire de Vourles, travaux préliminaires à son prolongement A45. PS: recherche voies romaines pour requalification en RD

  33. demael - 12 avril 2016

    bonjour, voilà des discours qui paraissent pour le moin sterile. a45 il faut la faire et vite ! riverain de l'a47 il m'est arrivé de devoir porter secours ! il nous est arrivé, de compter 5 accidents sur une longueur de 400 mètres dans la même journée, ces derniers n'ayant pas fait de blessés fort heureusement ! (et je ne parle pas ici de petit accrochage dans les bouchons, mais belle et bien de perte de contrôle au niveau des bretelles d'accès) il ne faut pas non plus oublié les problèmes que pose la fermeture de l'a47 lors des travaux !!!!!! 6 mois en 2015 pour la réfection du tunnel de rive de gier,avec le détournement dans les rues de cette dernière ! Et la pour le coup vous conviendrez que l'argumentaire pollution ??! quand c'est dans la mouille des gens ces jours là !

  34. Bernard 321 - 12 avril 2016

    La A 47 à fait son temps, la A 45, laquelle est totalement compatible et complémentaire du COL, la remplacera et rendra enfin la liaison Lyon / St-Etienne sûr, rapide et … présentable. Maintenant rêvons un peu Mrs. Les écologistes : le couloir Givors / St-Etienne, la vallée du Gier autrement dit, devenant une vallée en voie de réhabilitation et de valorisation, grâce au déclassement de la A 47, et avec, pourquoi pas, le retour des promeneurs, des pêcheurs … voir des baigneurs. (Seul point qui me chagrine vraiment, j’en conviens, l’impossibilité de faire autrement que de perdre quelques hectares de terres agricoles aux productions vraiment ‘’top lyonnaise’’).

  35. JPaul - 12 avril 2016

    Beaucoup de bla bla ! L'A47 n'est pas plus accidentogène que la moyenne des autoroutes de la

  36. JPaul - 12 avril 2016

    Beaucoup de bla bla ! L'A47 n'est pas plus accidentogène que la moyenne des autoroutes de la région. Les travaux peuvent se faire de nuit comme en ce moment sans forcément dévier le trafic par la ville. Quant à construire des autoroutes écologiques ce n'est pas pour demain. Il est nécessaire de supprimer tous les déplacements inutiles !!

  37. demael - 12 avril 2016

    heu y a pas de blabla j'y est moi même cassé la voiture de ma femme !!!! et l'autoroute était encore dévié par rive de gier, la nuit passée !!! je ne sais pas ou vous habitez, mais moi je sais de quoi je parle ! ceci dit je crois qu'il va falloir commencer à s'investir pour faire accélérer les choses.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut