Le centre Commercial La Part Dieu au mois de juillet. En 2019, le complexe accueillait 30,4 millions de visiteurs par an, contre 18 millions en 2019, une baisse de la fréquentation liée à la crise sanitaire. @WilliamPham

"Un énorme soulagement" : levée du pass sanitaire, le directeur du centre commercial de la Part-Dieu fait le bilan dans Lyon Capitale

Depuis le 16 août, la présentation d'un pass sanitaire valide était obligatoire pour accéder à 13 grands centres commerciaux de la Métropole de Lyon. Dont la Part-Dieu, Confluence, Carré de Soie. Obligation levée ce vendredi 10 septembre car le taux d'incidence est désormais depuis 7 jours en dessous de 200 dans la Métropole de Lyon. Le directeur du centre commercial de la Part-Dieu, Jean-Philippe Pelou-Daniel, fait le point dans Lyon Capitale.

C’est désormais officiel, le pass sanitaire n'est plus requis pour accéder aux 13 grands centres commerciaux du Rhône où il était exigé depuis le 16 août. Ce jeudi, en fin de journée, la préfecture du Rhône a annoncé la fin de cette mesure sanitaire à partir du vendredi 10 septembre.

Lire aussi :  "C'est n'importe quoi !" : à Lyon, les centres commerciaux s'adaptent tant bien que mal au pass sanitaire

"Un vrai soulagement" à la Part-Dieu, dans le 3e arrondissement de Lyon, le premier centre de shopping de France, avec 161 000 m2 de superficie, et ses plus de 300 commerces. Le directeur du centre commercial de la Part-Dieu, Jean-Philippe Pelou-Daniel, fait le point dans Lyon Capitale.

LyonCapitale.fr : Depuis ce vendredi 10 septembre, après 4 semaines "d'obligation", il est désormais possible d'accéder au centre commercial de la Part-Dieu sans pass sanitaire, c'est une bonne nouvelle pour vous ?

Jean-Philippe Pelou-Daniel : C'est un énorme soulagement pour nous. Il n'y a plus de pass sanitaire pour accéder au centre, même s'il est maintenu dans les commerces comme les cinémas, les restaurants ou les salles de sports. On est sur une période de rentrée scolaire, c'était important. On est sur une période clé du commerce. Sur les deux centres, de la Part-Dieu (Lyon 3e) et de Confluence (Lyon 2e), la semaine du 16 août a été très difficile. Encore plus marquée sur la Part-Dieu car il y avait aussi eu la fermeture (de la bouche) de métro qui s'était ajoutée au pass sanitaire. En discutant avec les autorités, on a réussi à pouvoir rouvrir l'entrée métro très rapidement.

Sur la semaine du 16 août, on a enregistré à la Part-Dieu jusqu'à -30 % de fréquentation par rapport à l'année dernière, qui n'était pas une très bonne année, et jusqu'à -51 % par rapport à 2019. C'était une semaine terrible en terme d'activité. Il faut savoir que les chiffres d'affaires sont vraiment corrélés à notre activité. Quand on perd en fréquentation, on perd presque la même chose en terme de chiffre d'affaire.


"Sur la semaine du 16 août, on avait jusqu'à -51 % de fréquentation par rapport à 2019"

Jean-Philippe Pelou-Daniel, directeur du centre commercial de la Part-Dieu


Jean-Philippe Pelou-Daniel, directeur centre de shopping La Part-Dieu .@WilliamPham

Et les trois semaines suivantes ?

Ca c'est un peu amélioré mais on restait sur des pertes, a minima, de 20 % par rapport à l'année dernière. C'était vraiment très dur. Mais là on est optimistes pour les jours à venir. Les clients nous appellent sans arrêt. Le téléphone sonnait beaucoup pour savoir quand le pass sanitaire serait suspendu.

Il y avait une vraie inégalité par rapport aux autres commerces. En France, les centres commerciaux représentent 5 % des commerces. Nous, on était soumis au pass sanitaire, pas les autres commerces. Au centre-ville de Lyon, pas de problème pour rentrer dans n'importe quelle boutique sans pass sanitaire, mais à la Part-Dieu, si...

Depuis ce vendredi matin, que constatez-vous ? Les clients sont de retour ?

On a déjà remarqué, depuis ce matin, une hausse. C'est même visible à l'oeil nu. L'affluence s'est renforcée. On estime que sur cette première journée sans pass, par rapport l'année dernière, on devrait faire +25 % de fréquentation. C'est un signe très clair.

Files d'attente pour rentrer dans la Part-Dieu, lundi 16 août. @Jeanne Le Bihan

Vous rentrez dans des mois capitaux pour le commerce...

Les quatre derniers mois de l'année sont les quatre mois clés pour nous. Septembre, octobre, novembre, décembre, ce sont les 4 mois qu'on ne peut pas rater. En rajoutant le mois de janvier. C'est la période charnière de l'année pour le commerce.

La Part-Dieu est désormais le plus grand centre commercial de France. Alors qu'il n'avait pas été rénové depuis plus de 20 ans, pouvez-vous faire un point sur les dernières évolutions ? Et sur les futures ?

On a agrandi la Part-Dieu de 32 000 m2. En plusieurs temps. En novembre 2020, l'extension "la Lanterne" a vu le jour avec 40 nouvelles boutiques, dont Sandro, Hollister, Victoria Secret. Le deuxième temps, c'était l'ouverture lors de l'été 2021 du Rooftop de la Part-Dieu avec la promenade paysagère, "les Tables" avec Big Fernand, Copper Branch, Bentomania, etc. et 25 restaurants, ainsi que le food society (lire le reportage de Lyon Capitale ici).

Le 3e temps, c'est l'ouverture du cinéma le 18 septembre. Le nouveau complexe GC Cineì Citeì Part-Dieu sur le toit. Et la dernière étape, quand on aura terminé tous les travaux, c'est le 30 septembre avec le passage en Westfield, le changement du nom du centre commercial (lire ici). Avec un concert dans tous les Westfield du monde au même moment.

Lire aussi : Lyon : la Part-Dieu inaugure son Rooftop et se réinvente

Lire aussi : Lyon : le centre commercial de la Part-Dieu change de nom pour s'appeler... "Westfield la Part-Dieu"

Lyon  : le centre commercial de la Part-Dieu change de nom pour s'appeler... "Westfield la Part-Dieu"

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut