Gare SNCF TER Lyon TGV
SNCF -, Train

Trains annulés pour Noël, les voyageurs seront remboursés à 200% par la SNCF

Les voyageurs dont les trains ont été supprimés pour le week-end de Noël à cause de la grève des contrôleurs se verront rembourser le double du montant de leur billet par la SNCF. À Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes, 2 TGV sur 3 seront supprimés dès le 23 décembre.

À la veille du week-end de Noël, le 23 décembre, seulement 2 TGV sur 3 devraient circuler à Lyon et en Auvergne-Rhône-Alpes en raison d’une grève des contrôleurs. Pour l’heure la SNCF n’a pas encore donné le détail des annulations pour samedi et dimanche, mais la compagnie a déjà dit que la situation devrait être légèrement dégradée par rapport à vendredi.


"Pour les voyageurs qui ne circuleront pas et dont le train sera annulé, c’est 200% de remboursement", pour les voyageurs qui ne circuleront pas et dont le train sera annulé, c’est 200% de remboursement", Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs


Des annonces qui n’ont pas manqué de faire grincer des dents les usagers, qui pour certains devront revoir leurs plans pour les fêtes de Noël. Présent sur le plateau de France Info ce mercredi 21 décembre, Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs, a annoncé que "pour les voyageurs qui ne circuleront pas et dont le train sera annulé, c’est 200% de remboursement". Une mesure qui devrait coûter "plusieurs dizaines de millions d’euros" à la compagnie ferroviaire. Tout en présentant les excuses de l’entreprise aux voyageurs, Christophe Fanichet, s’est dit "très en colère", "une grève pour les congés de Noël, c’est vraiment inacceptable".

Lire aussi : Grève SNCF : 2 TGV sur 3 circuleront la veille de Noël en Auvergne-Rhône-Alpes

Les raisons de la grève

La SNCF a également promis que les voyageurs peuvent d’ores et déjà échanger gratuitement en ligne leurs billets, si leur train est supprimé, sans avoir à payer de différence de prix ou de frais d’échange. "L'échange est gratuit, ils peuvent prendre un autre train sur la même destination, n'importe quel autre jour, sans aucune augmentation tarifaire", a redit Christophe Fanichet. À condition de trouver des places dans des trains désormais quasi complets pour le week-end.

Depuis le mois de novembre, les contrôleurs et la direction de la SNCF peinent à trouver un commun accord. Lundi 19 décembre, le syndicat SUD-Rail des contrôleurs avait annoncé maintenir le préavis de grève des contrôleurs pour que la direction de SNCF Voyageurs augmente les salaires des cheminots et entérine une plus grande reconnaissance des spécificités de la fonction de contrôleur. L'intersyndical a fait savoir qu'elle laissait la possibilité à chaque contrôleur de se joindre ou non au mouvement lancé par le collectif. Le week-end du jour de l'An pourrait également être dans le viseur des aiguilleurs.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut