Manifestation contre l'austérité
Manifestation contre l’austérité à Toulouse- Photo hugo Daillan-Drissi

Toulouse, Paris : des manifestations contre l'austérité

Débutée à 14 h 30 ce samedi 15 novembre à Toulouse, la manifestation contre l'austérité devait rassembler quelques 5000 personnes selon les organisateurs. A Paris, Jean-Luc Mélenchon était dans les rangs. "Un bon coup de balai", ont répété les manifestants.

L'austérité inquiète à nouveaux les français. Aujourd'hui, à Toulouse, comme à Paris, les manifestants sont descendus dans les rues, suivant le mot d'ordre national du collectif 3A (alternative à l'austérité). Cette nuit, le budget 2015 de la Sécurité Sociale a été voté par le Sénat. Un million d'euros d'économies supplémentaires ont été approuvées contre l'avis du gouvernement.

Après les manifestations des agriculteurs et celle contre le barrage de Sivens, Toulouse a entamé son troisième samedi de manifestations. Les revendications sont claires : adopter une alternative à l'actuel budget d'austérité. Les organisateurs des différents groupes du Front de Gauche, les associations d'intermittents et le NPA (nouveau parti anti-capitaliste) se sont mobilisés. Le mouvement a commencé à 14 h 30 à Compans-Caffarelli , sur les boulevards, s'est dirigé jusqu'au Monument aux Morts. Il a pris fin à Esquirol vers 17h. A Paris, Jean-Luc Mélenchon est lui aussi descendu dans la rue.

Les différentes organisations du mouvement réfléchissent d'ores-et-déjà à une prochaine manifestation pour le samedi 22 novembre.

à lire également
Le 23 novembre 2019, le mouvement #NousToutes prépare un rassemblement national contre les féminicides. #NousToutesLyon organise une réunion pour la préparation de la manifestation de l’antenne lyonnaise. 
d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut