Tony Bertrand, ancien adjoint aux sports à la ville de Lyon (1959-1977)
Tony Bertrand, ancien adjoint aux sports à la ville de Lyon (1959-1977)
Article payant

Tony Bertrand : “Collomb me rappelle Pradel”

Lyon Capitale republie l’interview “Grandes Gueules” de Tony Bertrand réalisée en novembre 2015, l’ancien adjoint aux sports de la ville de Lyon décédé ce vendredi 29 juin, à l'âge de 105 ans.

La piscine du Rhône sera désormais la piscine Tony-Bertrand. À plus de 103 ans, l’ancien adjoint aux sports de la ville de Lyon a connu plusieurs vies : la résistance, les Jeux olympiques, la politique... S’il se déplace en fauteuil, il a gardé toute sa tête et ouvre le livre de ses souvenirs avec une précision étonnante, puisant au besoin dans les archives de son appartement du 7e, qu’il n’a pas quitté depuis soixante-sept ans. Lyon Capitale : Êtes-vous une grande gueule ? Tony Bertrand : Ça, je suis totalement libre, on ne m’a jamais imposé quoi que ce soit. Ils n’auraient pas pu, de toute façon (rire). Par exemple, je ne veux pas passer pour un vieux qui ne vit pas avec son temps, mais le sport, ce n’est plus du tout le même esprit qu’avant. Moi, je suis resté amoureux de mon club, le Lou, et de ses couleurs, rouge et noir. Aujourd’hui, il n’y a plus d’esprit club, c’est fini. C’est comme l’olympisme. On voit des dérivés de ce mot partout : Olympique untel, café olympique, etc. Vous vous rendez compte de ce qu’on en a fait, de ce terme ?

Il vous reste 89 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut