Lycée du Parc
© Manon Millet

Tests massifs du covid-19 : 100 000 tests effectués dans les lycées de la région, 5 000 positifs

Une campagne de tests massifs du covid-19 est actuellement organisée dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Laurent Wauquiez, le président de la région, annonce ce vendredi que 100 000 tests ont déjà été effectués dans près de 500 lycées de la région. 5 000 tests se sont révélés positifs. Entre un tiers et la moitié des lycéens auraient été testés dans la région.

Laurent Wauquiez, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, annonce ce mercredi qu'environ 100 000 tests ont été effectués dans les lycées de la région dans le cadre de la vaste campagne de dépistage avant Noël, organisée jusqu'à vendredi dans les lycées.

485 dans des lycées de la région (282 lycées publics, 189 lycées privés, 14 maisons familiales rurales et 55 CFA) étaient concernés (lire ici le dispositif)

"On a eu 5 000 positifs dans les lycées", insiste le président de la région. "On s'attendait à un taux de positivité plus bas dans les lycées". Il sera de l'ordre d'environ 5 % selon lui.

"Entre un tiers et la moitié" de participation aux tests dans les lycées

D'après Laurent Wauquiez, il y a eu "entre un tiers et la moitié" de participation dans les lycées de la région (élèves, professeurs, personnels), "alors que certains élèves sont en distanciel".

D'autres centres de dépistage ont ouvert jeudi, vendredi, et seront ouverts jusqu'au 23 décembre. Dans des gares, des centres commerciaux, sur des places.

"Les premiers retours font été d'une forte mobilisation des habitants de la région", se réjouit Laurent Wauquiez. "On a eu une forte mobilisation de matin place la Croix-Rousse, à Lyon, mais aussi à Pierre-Bénite. 300 tests ont été effectués ce vendredi matin au centre de dépistage d'Ecully", a ajouté le président de la région. "Il y a une forte attente de la population", a-t-il conclu.

Lire aussi : Tests massifs avant Noël à Lyon et dans la région : l'impressionnant dispositif, tout ce qu'il faut savoir

3 commentaires
  1. PAUL Gabriel - ven 18 Déc 20 à 18 h 37

    Bonjour
    Ces testes servent au moins à voir que le virus se diffuse par des personnes sans symptôme qui ne se seraient jamais fait testés sans une telle campagne.
    Cela nous montre surtout que le conseil scientifique et les gouvernants avance à vue sans rien comprendre à la diffusion du virus.

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. Pije - ven 18 Déc 20 à 19 h 01

    A supposer que les chiffres indiqués soient exacts 5% de positifs c'est énorme surtout pour des personnes qui sont dans leur établissement scolaire, donc non isolés et donc potentiellement contaminants

    J'espère que l'on a prévenu le parents de ces 5000 jeunes pour qu'ils soient isolés rapidement.

    J'espère qu'avec de tels chiffres ont va arrêter de ne parler que des personnes à risques. La contagion passe aussi et avant tout par ceux qui se croient non vulnérable

    Signaler un commentaire inapproprié
  3. lyon_69 - ven 18 Déc 20 à 20 h 51

    et oui tant que l'on testera pas plus souvent et qu'on obligera pas obligatoirement à rester confiné en cas de cas positif on y arrivera pas. Mais non on préfère lâcher tout le monde à Noël ! Bravo ! reconfinement fin janvier en perspective ! merci !

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut