© Antoine Merlet / Simulation Lyon Capitale

Téléphérique entre Francheville et Lyon : 3 tracés possibles, lequel a la préférence du maire de Lyon ?

Le Sytral a annoncé ce mercredi 2 juin avoir retenu 3 hypothèses de tracés pour le projet de téléphérique entre Francheville et Lyon. Les tracés seront soumis à la concertation de mi-novembre 2021 à mi-février 2022. L'un des trois fuseaux a la préférence du maire de Lyon, Grégory Doucet.

Six mois après l'annonce détonante et très commentée, trois hypothèses de tracés ont été officiellement annoncées par le Sytral.

  • Gare de Francheville - Gravière/Taffignon - haut de Sainte-Foy-lès-Lyon - Perrache (Lyon 2e, métro A)  ou Jean-Jaurès (Lyon 7e, métro B)
  • Gare de Francheville - Gravière/Taffignon - centre de Sainte-Foy-lès-Lyon - La Mulatière - Gerland (Lyon 7e, métro B)
  • Gare de Francheville - Gravière/Taffignon -  sud de Sainte-Foy-lès-Lyon (pour éviter le centre) - La Mulatière - Gerland (Lyon 7e, métro B)

Qu'en pense le maire de Lyon, Grégory Doucet ? Il exprime longuement dans Lyon Capitale :

"Les deux options du fuseau (nord) arrivant soit à Perrache (Lyon 2e), soit à Jean-Jaurès (Lyon 7e) me paraissent intéressantes. C’est difficile aujourd’hui de vous dire vers quel fuseau ma préférence irait. Il faut rentrer dans le détail des emplacements pour voir comment s’insérerait ce transport par câble. Les deux options présentent des intérêts manifestes. Relier l’ouest à Perrache, ça permet aux gens d’arriver directement dans une grande gare, en plus desservie par les transports en commun lourds et de se rediriger facilement dans la ville. Arriver à Jean-Jaurès, ça connecte aussi très bien à la ville (et au métro B). D’autant plus que le quartier des Girondins est un quartier en plein renouvellement, avec par exemple l’arrivée de l’EM Lyon prochainement. Pour ce quartier, avoir un mode de transport supplémentaire présente un grand intérêt", explique-t-il. Avant d'ajouter : "Gerland est aussi un quartier en train de bouger. Pourquoi pas. Vous aurez presque, à demi-mots, compris que j’ai une préférence pour le tracé jaune (rires) (le tracé jaune est le tracé qu'on pourrait appeler "nord", NDLR)".

"Le choix fait par le président du Sytral et de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, de soumettre à la concertation les trois fuseaux mais aussi l’opportunité du projet, je trouve ça extrêmement pertinent. C’est ce qui fallait faire. Aujourd’hui, on explore. Si les résultats de la concertation confirment la pertinence d’aller implanter un transport par câble, allons-y. Sur le principe, je pense que c’est une excellente idée que d’explorer", poursuit le maire de Lyon dans nos colonnes.

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Grégory Doucet sur le téléphérique ici.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut