Start-ups : Lyon III et Alptis lancent l'incubateur "Le 25"

L'incubateur de l'Université Jean Moulin Lyon 3 et le groupe Alptis lancent un nouvel espace de co-working dédié à entrepreneuriat.

Cet espace de co-working, situé au 25 cours Albert Thomas à Lyon, dans les locaux du groupe Alptis est baptisé "le 25", en référence aux deux espaces ("le 22" et "le 24") déjà mis en place par l’université. Il héberge depuis plus d'un mois des entrepreneurs principalement issus de l'incubateur Jean Moulin, mais aussi des étudiants des sites universitaire de Lyon et Saint-Étienne gérés dans le cadre du pôle PEPITE.

Son objectif est d'accompagner les projets déjà avancés. Il se concentre sur les start-ups déjà lancées ayant encore besoin d'un accompagnement. Le service proposé est donc individualisé selon les besoin de l'entreprise et porte sur l'organisation et la structuration de celle-ci.

"L'intérêt pour tous ces entrepreneurs est d’interagir avec d’autres projets aux problématiques similaires"

Parmi les premiers entrepreneurs "incubés" on retrouve Biodegr’ad (régie publicitaire de support éphémère), Buzeo (plateforme de partage multimédia), Constant et Zoé (habillement pour personnes en situation de handicap), Sioou (bijoux éphémères), Trafalgar (webzine), Le Feuillet (maroquinerie) et Concept Store Healthy Way (agence marketing).

"L'intérêt pour tous ces entrepreneurs est d’interagir avec d’autres projets aux problématiques similaires", a annoncé l'Université Lyon III sur son site, ajoutant que "la diversité des projets entrepreneuriaux est un élément supplémentaire à l’intérêt d’une telle structure, permettant de faire apparaître des complémentarités entre des domaines qui pourraient être vus comme différents a priori".

Retrouvez sur le site de l'incubateur Jean Moulin, les modalités d'accompagnement ainsi que le détail des projets actuellement incubés.

1 commentaire
  1. antoinemarrut - mar 8 Sep 15 à 16 h 00

    C'est une excellente initiative ! Il existe de nombreuses solutions potentielles pour les entrepreneurs et les petits jeunes qui se lancent.Plus besoin de se ruiner pour louer un bureau ou domicilier son entreprise avec un loyer hors de prix.Maintenant, il existe effectivement des incubateurs, des espaces de coworking, des centres de start-ups et meme (vu très récemment dans les médias) des sociétés spécialisées dans la domiciliation commerciale telles que Siège Social. Aujourd'hui vous pouvez meme déléguer la majorité de la gestion de votre entreprise à des sociétés spécialisées en la matière. L'écosystème prend son envol petit à petit et confère des solutions alternatives aux habituels parcours, trop long et complexes !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut