Véronique Sarselli

Spectacle de Dieudonné : la maire de Sainte-Foy-Lès-Lyon énervée

La maire de Sainte-Foy-Lès-Lyon, Véronique Sarselli, s’insurge contre le spectacle clandestin de l’humoriste controversé Dieudonné, samedi dernier dans sa commune.

La surprise continue de faire du bruit. Samedi dernier dans la soirée, l’humoriste controversé Dieudonné a tenu un spectacle à Sainte-Foy-Lès-Lyon. Déployant une stratégie bien rodée, l’humoriste n’a prévenu ses spectateurs du lieu de rendez-vous que quelques heures avant le début par un SMS. Dieudonné avait au préalable annoncé sa venue dans une vidéo publiée sur son compte Twitter, où il apparaissait affublé d'un gilet jaune.

Les riverains du quartier de la Gravière à Sainte-Foy-lès-Lyon ont ainsi vu arriver plus de 500 véhicules de spectateurs. La maire de Sainte-Foy-Lès-Lyon, Véronique Sarselli, a été prévenue au dernier moment. Elle affirme se sentir “démunie“. En effet, ce n’est qu’à 19h que la mairie a “commencé à se douter que c’était Dieudonné. “ Avertie depuis quelques jours qu’il cherchait à se produire dans le Rhône, l’édile s’est dite “étonnée” car “des personnes ont bien dû repérer les lieux avant.

Un risque pour la sécurité

Selon la mairie le terrain n’était pas équipé pour recevoir un spectacle. “C’est juste une étendue verte. S’il s’était passé quelque chose, ça aurait pu être dramatique. Imaginez s’il y avait eu un incendie. Aucune condition de sécurité n’était assurée“, s’emporte Véronique Sarselli.

Il y avait un risque avéré de troubles et nous n’avions aucun moyen sécuritaire. La police nationale n’avait plus d’effectif disponible à cause de la manifestation des gilets jaunes. Certes, il aurait été possible de faire un arrêté, mais encore faudrait-il qu’il puisse être appliqué. J’étais dans l’impossibilité de réagir. J’aimerai vraiment que ça ne se reproduise plus. Il y a un gouffre entre ce que l’on demande aux maires et ce que l’on peut faire“, poursuit-elle.

La mairie dénonce aussi l’utilisation commerciale du terrain du fait que des T-shirts étaient proposés à la vente lors du spectacle. “C’est un vrai système économique. Il y a une stratégie derrière : squatter des espaces privés en toute impunité, en s’appuyant sur des mensonges, avec des incitations à la haine au bout“, s’irrite la maire de Sainte-Foy-Lès-Lyon.

Un spectacle tellement secret que même la propriétaire du terrain n’a pas été informée. Selon nos informations, elle compte à présent porter plainte contre l’humoriste déjà condamné pour antisémitisme. Le spectacle s’est déroulé en plein air dans un espace vert, où une scène gonflable a été montée devant des chaises dans l’après-midi du samedi 16 mars.

 

à lire également
Désormais baptisée “Fêtons l’été”, la programmation estivale chapeautée par la ville de Lyon s’étale de la Fête de la musique à la veille de la rentrée scolaire, le 1er septembre. Soit deux mois et dix jours jalonnés d’événements gratuits, en plein air, dans tous les domaines des loisirs et de la culture.
3 commentaires
  1. ines perret - 19 mars 2019

    Ce qui est choquant c'est que Dieudonné soit obligé de faire de telles acrobaties pour faire son métier

    1. benplay69009 - 19 mars 2019

      Il y a une quenelle qui es pas passé lol

  2. MonsieurLogique - 20 mars 2019

    Elle va se faire taper sur les doigts cette employer au-dessus c'est le soleil....

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut