Kamel Kabtane
© tim douet

Samuel Paty : "L'auteur des faits est un illuminé" estime le recteur de la mosquée de Lyon

Un rassemblement est organisé ce dimanche 18 octobre à partir de 15h place Bellecour pour rendre hommage à Samuel Paty, le professeur décapité dans les Yvelines. L'émotion est vive à Lyon où la victime avait fait toutes ses études.

De nombreuses personnes sont réunies actuellement place Bellecour pour rendre hommage à Samuel Paty. L'enseignant d'histoire-géographie a été décapité ce vendredi 16 octobre à proximité du collège où il enseignait, dans les Yvelines. Avant de partir enseigner en région parisienne, l'homme avait fait toutes ses études à Lyon.

"Il a été respectueux"

Dans le collège du professeur, une vive polémique avait éclaté suite à un cours sur la liberté d'expression lors duquel Samuel Paty a montré des caricatures du prophète Mahomet à une classe de 4ème pour illustrer la leçon. Avant de présenter les dessins, il avait invité les élèves musulmans à sortir s'ils le voulaient. Suite à ce cours, le professeur avait essuyé des menaces.

Pour Kamel Kabtane, recteur de la mosquée de Lyon et président du Conseil des mosquées du Rhône, interrogé par l'AFP ce dimanche, le professeur "était en droit d’élever le niveau intellectuel sur la tolérance et la liberté d’expression. Il a été respectueux et il a même proposé aux élèves qui pourraient se sentir choqués de sortir. Il a voulu parler sans vexer, sans blesser." Il a ajouté que l'islam n'avait rien à voir dans cette affaire : "Je n’incrimine pas l’islam, qui est une religion de la paix et de la tolérance. L’auteur des faits est un illuminé. Ces terroristes n’ont rien de religieux."

Onze personnes en garde-à-vue

L'homme qui a décapité Samuel Paty est un jeune Tchétchène de 18 ans, abattu par les forces de l'ordre à quelques centaines de mètres du corps de la victime. Le parquet anti-terroriste s'est immédiatement saisi de l'affaire. Onze personnes sont actuellement en garde-à-vue : les parents et le petit frère du meurtrier, ainsi que certains de ses proches, mais également un père qui s'était indigné dans une vidéo que le professeur ait montré des photos du prophète nu à la classe de 4ème de sa fille.

Un hommage national sera rendu au professeur mercredi 21 octobre.

7 commentaires
  1. Meritocratierepublicaine - dim 18 Oct 20 à 18 h 02

    C'est facile de se cacher derrière un illuminé pour ne pas se poser la question de la radicalisation d'un nombre certain de musulmans.
    Les parents d'élèves qui ont porté plainte et demandé l'exclusion du professeur, monsieur le recteur, vous en pensez quoi?

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. Galapiat - dim 18 Oct 20 à 18 h 47

    Je voudrais être "mouche" pour connaitre les discours tenus loin des médias.
    l'Islam une religion ou pas une fois le mot "paix" figure , qui exhorte à soumettre par l’impôt ou pire tuer les infidèles

    Modéré
  3. JANUS - dim 18 Oct 20 à 19 h 39

    "L’auteur des faits est un illuminé" Illuminé tout seul ?

    Signaler un commentaire inapproprié
  4. Meritocratierepublicaine - dim 18 Oct 20 à 19 h 56

    À vérifier, l'Ofpra aurait refusé sa demande d'asile dans un premier temps car sa famille avait aidé des combattants islamistes Tchétchènes.
    C'est une décision de justice suite à un appel qui a validé sa demande d'asile. pitoyable!
    Une décision forte serait d'interdire la demande d'asile provenant de certains pays comme le Pakistan, la Tchétchénie, la Syrie...mais je ne suis pas certain que la cour européenne nous faciliterait les choses ?

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Limas69 - dim 18 Oct 20 à 21 h 52

      Le Pdt Macron a dit "... ils ne passeront pas ..." Le problème, c'est qu'ils sont déjà passés ... Il faut qu'il s'achète des lunettes notre Pdt. Maintenant, faudrait qu'ils passent dans l'autre sens !!!

      Signaler un commentaire inapproprié
      1. Galapiat - lun 19 Oct 20 à 0 h 43

        C'était la devise des républicains espagnols "no passaram" trahis , allemands et italiens ont pus exercer leurs légions, Gernica !!!in mémoriam et les années de souffrance sous la dictature franquiste.
        Alors, mauvais exemple.

        Modéré
  5. RD4243 - dim 18 Oct 20 à 19 h 56

    Il a montré "des photos du prophète".
    LOL Si t'en trouves des photos du prophète, vends-les, les photos du 6ème siècle c'est très rare.
    Faut se relire des fois.

    Modéré

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut