Saint-Sylvestre : cette fête qui veut votre peau

Si les fêtes sont synonymes de bonheur et d’allégresse, elles ont également leurs dangers qui peuvent conduire directement dans les couloirs d’hôpital. Tour d’horizon des risques du 31 décembre.

Les fêtes de fin d’année, ces moments délectables que rien ne semble pouvoir gâcher. Mais prudence. Car il n’y a parfois qu’un geste maladroit ou une inattention qui séparent la table de fête du plateau repas à l’hôpital. Les dangers des fêtes se cachent partout, et à commencer par l’assiette. Avant même de débuter le festin, dans bon nombre de foyers l’épreuve redoutée (à juste titre) reste l’ouverture d’huîtres. Chaque année, plusieurs milliers de Français découvrent à leurs dépens qu’il y a plus de chances de s’entailler sévèrement la main en ouvrant une huître, que d’y trouver une perle. Selon L’ Institut de Veille Sanitaire, en 2003, 40 % des traumatismes de la main se concentraient sur la période des fêtes. Cette année ne devrait pas échapper à la règle. Les hôpitaux lyonnais recensent déjà plusieurs cas. Prudence donc. D’autant plus que ces dérapages de couteau sur un mollusque récalcitrant peuvent provoquer de graves lésions comme des tendons sectionnés qui nécessitent une intervention chirurgicale. Le conseil de l’écailler : "y aller tout en douceur".

Plein les yeux

Pas d’huître ? Vous prendrez bien une petite coupe de champagne tout de même ? Des bulles qui dansent élégamment dans un verre. De quoi en prendre plein les yeux. Malheureusement au sens propre aussi. Chaque année, plusieurs centaines de personnes sont blessées à l’œil par un bouchon de champagne, et le "blop" suave à l’ouverture de bouteille est rapidement suivi par un cri de douleur. Avec une pression de 2,5 Bar, le petit bout de liège devient un véritable projectile propulsé à plus de 40 km/h. En entrant en contact avec l'œil à une telle vitesse, il fait brusquement augmenter la pression à l intérieur du globe oculaire, rempli d’un liquide gélatineux. Loin d’être anodin, ce choc provoque des lésions sévères, parfois irréversibles. Le traumatisme avec un bouchon de champagne fait partie des premières causes accidentelles de perte d’usage d’un œil.

L’air de la Saint-Sylvestre

Pourquoi ne pas opter plutôt pour un petit vin chaud au coin de la cheminée ? Bonne idée. Tout du moins pour le vin chaud car en ce qui concerne la cheminée, il y a là encore un risque. Un conduit mal ramoné ou un poêle défectueux représentent des risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Ce gaz totalement inodore et incolore, est issu d'une combustion incomplète. Selon l’Institut de Veille Sanitaire, en 2007 il y a eu 1170 intoxications au monoxyde de carbone, impliquant 3368 personnes dont 2402 ont dues être admises aux urgences. 94 sont décédées. La répartition des cas d’intoxication au monoxyde de carbone au cours de l’année montre un pic pour les fêtes. Une réunion de famille, un système de chauffage défectueux ou une mauvaise ventilation, et tout le monde est intoxiqué. Il est donc important de vérifier le bon fonctionnement des systèmes de chauffage et d’aération.

Mais pour la plupart, le nouvel an reste un agréable moment, et le plus gros risque encouru se résume à prendre quelques kilos en plus …

à lire également
Les Hospices Civiles de Lyon ont annoncé hier pouvoir désormais utiliser une nouvelle machine sur les personnes en arrêt cardiaque. Une grande nouveauté qui pourra sauvée des vies à l’extérieur des blocs opératoires où elle était jusqu’à là restreinte. Après Paris, il est maintenant possible de poser à Lyon une circulation extracorporelle sur des patients.
2 commentaires
  1. Contribuable Lyonnais - 24 décembre 2010

    Joyeux Noël à vous tous !A lundi avec vos mains, vos yeux et sans intoxication...

  2. lyonnais - 31 décembre 2010

    Bonne fin d'année à tous,Meilleurs voeux à tous les internautes pour cette future année qui ce ce présente à nous. Et tout, et tout, et tout.....A plus +lyonnais

  3. mezig - 1 janvier 2011

    Les batons coudés pour le schuss comme des fangios inutile pour la godille des pros

  4. mezig - 1 janvier 2011

    bonne annéebonne santéà tous les lyonnais et ceux du grand lyon tous les domiciliés du 69 sont bien sur le même bateau que l'on sache

  5. mezig - 1 janvier 2011

    tenir fermement son couteau à huitres bien appuyer à l'endroit de l'ouverture et tourner d'un coup sec facile à dire facile à faireil suffit juste de vouloir entreprendre

  6. mezig - 1 janvier 2011

    Si l'on veut avoir sa part de gateau il est interdit de faire bondir le bouchon

  7. mezig - 1 janvier 2011

    Dans le vin chaud ajouter quelques copeaux de cannelle et du sucre roux

  8. mezig - 1 janvier 2011

    pour un jour de l'an convivial il faut entrebailler sa fenêtre de cuisine.Cela enlève la buée des carreaux résultant de la différence de température avec l'extérieur

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut