Capture d’écran 2013-09-26 à 18.37.58

Roms : Blein soutient la politique gouvernementale

Ce jeudi, un camp de Roms a été évacué à Feyzin, suite à un arrêté municipal. Le maire socialiste met en cause la responsabilité de l’Europe qui doit travailler avec les pays d'origine et non les pays d'accueil. Il soutient la politique gouvernementale de démantèlement des camps.

Hier, mercredi 25 septembre, la vice-présidente de la Commission européenne Viviane Reding, accusait la France sur France Info de ne pas appliquer la bonne méthode d’intégration des Roms. La France ayant adhéré selon elle à "une stratégie nationale d'intégration des Roms, or l'argent n'arrive pas là où il devait l'être, dans les communes, chez les maires, là où il y a des installations illégales qui doivent être démantelées".

Mais pour Yves Blein, maire socialiste de Feyzin, commune du Grand Lyon où un camp de Roms a justement été évacué ce matin, le problème n'est pas là. Ce jeudi matin, il a participé à évacuer 20 Roms d’un camp situé sur un terrain au dessus d’un gazoduc. Un arrêté municipal prévoyait cette évacuation pour des raisons de sécurité. Trois familles avec des enfants de moins de 3 ans ont été relogées.

Mais "de toute façon, selon lui, les maires n’ont pas de compétence dans ce domaine en France. C’est la responsabilité de l’Etat". C’est sûr, "je voudrais que ça se passe autrement, comme tout le monde. Mais à mon avis, avant ça, l’Europe a un vrai travail à faire avec la Bulgarie et la Roumanie, d’où viennent ces populations". Pour le député-maire de Feyzin, il semble en effet prioritaire que l’Europe œuvre d’abord pour l’intégration des Roms dans leurs propres pays. "Une fois la situation dans leur pays d’origine clarifiée, alors peut-être pourrons-nous mieux les gérer."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut