médecins

Rhône-Alpes touchée par une forte épidémie de varicelle

Certains départements de la région sont parmi les foyers les plus touchés par l'épidémie de varicelle, qui sévit en ce début de saison estivale – et risque de gâcher les vacances de petits juillettistes... ou des grands qui ne l'auraient pas eue étant enfants.

Une guerre des boutons fait rage en Rhône-Alpes... ou plutôt la guerre aux boutons. L'épidémie de varicelle sévit dans nos contrées – en particulier dans le Rhône, la Savoie, l'Ain, la Drôme et l'Ardèche. Certaines zones de la région font en effet partie des 11 foyers les plus touchés par la maladie : 57 cas pour 100 000 habitants y ont été constatés, selon le bulletin publié par le réseau Sentinelle.

L'Alsace, région la plus touchée

C'est presque le double de ce qui a été observé dans toute la France, pour le même ratio pour habitants : 32 consultations en médecine générale ont été recensées pour la varicelle – une activité considérée comme "modérée à forte" par le réseau Sentinelles. C'est l'Alsace qui est la région la plus touchée par la contagion, suivie par la Bretagne et PACA. Une maladie infantile, infectieuse, qui se caractérise par une éruption cutanée et qui sévit alors que la saison estivale vient de commencer... C'est pas de bol pour les vacanciers. Rappelons que la varicelle peut également toucher les adultes : seuls ceux qui l'auront déjà eue seront épargnés par les pustules de l'épidémie.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut