Manifestation rémi Fraisse : Heurts à Toulouse
© Rémy Gabalda/AFP

Rémi Fraisse : de nouvelles manifestations organisées

Des manifestations organisées pour dénoncer les violences policières se préparent dans toute la France. Elles font écho à la mort de Rémi Fraisse, un jeune écologiste tué le 26 octobre dans le Tarn.

Un mois après la mort de Rémi Fraisse, une vague de manifestations est annoncée dans toute la France. Les rassemblements veulent dénoncer les violences policières exercées contre les manifestants. Une vingtaine de villes françaises sont concernées, dont Toulouse et Nantes où des débordements avaient été enregistrés ces dernières semaines.

Cet "appel à reprendre la rue le 22 novembre" a été lancé par les zadistes, les opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Il fait suite au rassemblement organisé le 22 février dernier à Nantes, en réaction à ce même projet.

Une surveillance accrue à Nantes

A Nantes, les autorités attendent un millier de personnes à partir de 14 heures. La manifestation sera particulièrement surveillée par rapport aux précédents défilés organisés pour rendre hommage à Rémi Fraisse. En effet, les événements avaient fini par dégénérer, aboutissant à plusieurs dizaines de blessés du côté des forces de l'ordre comme de celui des manifestants.

A Toulouse, deux rassemblements sont prévus. Le premier se tiendra à 11 heures et sera organisé par EELV, le NPA, le PCF, le PG et plusieurs organisations syndicales comme FSU et Solidaires. Le second débutera à 15 heures et s'inscrit dans le cadre de la "journée internationale de lutte contre les violences policières". Ce dernier rendez-vous n’a pas été enregistré en préfecture.

à lire également
Le 23 novembre 2019, le mouvement #NousToutes prépare un rassemblement national contre les féminicides. #NousToutesLyon organise une réunion pour la préparation de la manifestation de l’antenne lyonnaise. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut