Rapport Duron : 3 “ouf” et un regret pour les Verts

Si les Verts de la région Rhône-Alpes se satisfont de voir des projets auxquels ils étaient opposés repoussés aux calendes grecques, ils s'interrogent sur l'A45 et regrettent que le CFAL ne soit pas une priorité.

La commission Mobilité 21, présidée par le député Philippe Duron, a rendu ce jeudi après-midi son rapport sur les priorités en matière d'infrastructures de transports en France. Sa mission : faire le tri parmi les 70 projets à 245 milliards qui étaient envisagés. Pour la région, c'est "Oui mais" à l'A45, "oui plus tard" au CFAL, "non mais" au contournement autoroutier de Lyon. Le groupe écologiste de la Région se félicite de "l'inhumation" du contournement autoroutier de Lyon, que les Verts jugent inutile. "Gérard Collomb a toujours affirmé que sans ce contournement il ne lancerait pas le tronçon ouest du périphérique, alias Anneau des sciences. Le Grand Lyon devrait donc annoncer le 8 juillet l’abandon de cet aspirateur à voitures. Voilà 3 milliards d’euros de plus à réorienter !" parie Bruno Bernard, nouveau secrétaire régional d’EELV Rhône-Alpes et élu du Grand Lyon.

A45 en ballottage

En revanche, le classement de l'A45 dans ce rapport interroge les écologistes. Reléguée au rang de projet de seconde zone dans son scénario le plus économe, elle remonte au rang de priorité dans le scénario le plus économiquement optimiste. "Nous sommes inquiets des entrechats du rapport au sujet de l'A45 qui, rappelons-le, doublerait une autoroute existante et une voie ferrée performante. La commission croirait-elle aux miracles ? Certains élus, toujours droits dans leurs bottes après le fiasco de l’A89, l’ont peut-être aidée…", craint Jean-Charles Kohlhaas, conseiller régional et président de la commission transports.

“Une belle brochette de projets inutiles”

Ironiques, les écologistes présentent leurs condoléances pour "une belle brochette de projets inutiles" : A51 Grenoble-Gap et La Saulce-La Bâtie Neuve, désenclavement du Chablais (2x2 voies Machilly-Thonon), canal Saône-Moselle/Saône-Rhin à grand gabarit, LGV Rhin-Rhône branche sud. Tous renvoyés aux calendes grecques.

La déception CFAL

En revanche, le ton se fait nettement moins fanfaronnant lorsqu'il est question du contournement ferroviaire de l'agglomération lyonnaise (CFAL), soutenu par les Verts de Rhône-Alpes, mais reporté. Pour Jean-Charles Kohlhaas, "il aurait pourtant mérité de figurer dans les priorités numéro 1 du rapport. Le CFAL est d’intérêt régional pour réduire les nuisances du fret, mieux utiliser Saint-Exupéry et créer des emplois dans les zones d’activités connectées. C’est aussi un projet d’intérêt national, un maillon essentiel du réseau de fret ferroviaire qu’il nous faut reconstruire. Ce report handicape toute politique ambitieuse de report du fret routier vers le rail. Pire, il complique le soulagement du nœud ferroviaire lyonnais, pourtant jugé à juste titre comme d’une urgence absolue par la commission Mobilité 21".

à lire également
1 commentaire
  1. FOurs - 29 juin 2013

    il faut pourtant finir un anneau qq part…

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut