Jean-Paul, le policier grièvement blessé à Rive-de-Gier, dans la Loire, le 13 mai

Près de Lyon : huit interpellations après l’agression d’un policier à Rive-de-Gier

Dans la nuit du 13 au 14 mai, un brigadier de Rive-de-Gier, dans la Loire, était grièvement blessé à la tête lors d’une intervention. Huit suspects ont été interpellés, ce mercredi matin, sur les communes de Rive-de-Gier, Givors et Saint-Chamond. 

Douze jours après la violente agression d’un policier à Rive-de-Gier (Loire), dans la nuit du 13 au 14 mai, plusieurs unités de police ont mené une opération d’envergure ce mercredi matin à l’aube, afin d’interpeller plusieurs suspects. Selon le Progrès, 84 policiers de la Police judiciaire, du Raid ou encore de la Sûreté départementale sont intervenus sur les communes de Rive-de-Gier, Givors et Saint-Chamond où ils ont arrêté huit personnes, avant de perquisitionner leurs domiciles. Placées en garde à vue, elles sont en train d’être entendues par les enquêteurs, qui tentent d’établir le rôle de chacun des acteurs dans l’agression du brigadier-chef de 51 ans. 

Notons que l’état de santé du policier blessé s’est considérablement amélioré. 

Lire aussi : Près de Lyon : "la peur doit changer de camp", le policier grièvement blessé à Rive-de-Gier témoigne

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut