Jean-Paul, le policier grièvement blessé à Rive-de-Gier, dans la Loire, le 13 mai

Près de Lyon : "la peur doit changer de camp", le policier grièvement blessé à Rive-de-Gier témoigne

Un policier a été grièvement blessé le 13 mai dernier après avoir reçu un projectile à la tête au cours d’une intervention pour tapage nocturne, à Rive-de-Gier, dans la Loire. Il témoigne.

Jean-Paul, 51 ans, a reçu une bouteille de verre au niveau de la pommette droite. Il avait perdu connaissance et s'était écroulé.

Il témoigne sur son lit d'hôpital. "Je devrais normalement m'en sortir sans trop de séquelles". Mais "il y en a marre, la peur doit vraiment changer de camp", ajoute-t-il.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut