Photo d’illustration (Photo by PATRICK HERTZOG / AFP)

Pouvoir d'achat : Auvergne-Rhône-Alpes dans le top 10 France

Selon une étude de GfK, le pouvoir d'achat moyen des Européens a augmenté de 1,9 %, contre 6,48 % pour les Français.

L'institut GfK a publié, jeudi 4 novembre, une étude qui touche à la première préoccupation des Français, qui considèrent le thème comme le plus important dans l'élection présidentielle (devant la sécurité et l'immigration). D'après l'institut, en 2021, la France prend la 15e place en Europe (sur 42 pays observés) pour son pouvoir d'achat. Soit une moyenne de 20 662 euros par habitant et par an contre 19 404 euros, un an plus tôt. Soit une augmentation de 6,48 %.

Auvergne-Rhône-Alpes dans le top 10

Quant à la moyenne européenne, elle est de 15 055 euros par habitant par an, en hausse de 1,9 %. "Cela place la France à la quinzième place du classement européen, explique GfK. Les communes à prédominance des régions Île-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes figurent dans le top dix."

Pouvoir d'achat : top 10 en France

"Mauvaise perception"

Dans un récent entretien accordé à Lyon Capitale, Patrick Artus, conseiller économique de Natixis et professeur à l’École d’Économie de Paris, expliquait qu'il y avait, en France, une mauvaise perception du pouvoir d'achat. "Dans un récent sondage d’Elabe, 57 % des Français disent avoir le sentiment que leur pouvoir d’achat a baissé depuis quatre ans, alors qu’il a augmenté pour 98 % des Français. Lorsqu’on prend l’inflation globale, on englobe à la fois des biens de tous les jours et des biens que l’on achète de façon moins fréquente, comme une voiture, un ordinateur. En réalité, le prix des biens de consommation courante a augmenté quand celui des biens de consommation durable a baissé. Or, nous sommes plus sensibles au prix des premiers. La perception est ainsi faussée. Les Gilets jaunes, que l’on va revoir dans les rues et sur les ronds-points, n’ont pas perdu de pouvoir d’achat. C’est juste l’envers de la réalité."

Dans son étude, l'institut GfK précise aussi : "Cependant, le pouvoir d'achat n'évolue pas de la même manière dans tous les pays européens (...) Et il y a aussi eu des changements au sein des pays – comme en France, où l'écart de pouvoir d'achat se creuse." 

Lire aussi : "La France d'aujourd'hui va mieux qu'avant la crise", Patrick Artus, économiste

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut