Soleil, canicule et pollution à Lyon (photo : Florent Deligia)

Pollution : la qualité de l’air se dégrade à Lyon

Avec le retour de la chaleur, en ce début de mois de septembre, la qualité de l’air se dégrade à Lyon et dans la métropole. 

Relativement bonne ces derniers temps, en raison de températures jusqu’ici clémentes, la qualité de l’air se dégrade depuis la fin de semaine dernière sous le coup d’une remontée du mercure. Considéré comme  "moyenne à dégradée", vendredi et samedi, par le laboratoire Atmo-Auvergne-Rhône-Alpes, spécialiste de la qualité de l'air dans la région, la situation ne devrait pas s’améliorer ce dimanche et dans les prochains jours. 

Les concentrations d’ozone devraient continuer à augmenter dans les prochains jours. (Capture d'écran Atmo)

"Avec un ensoleillement plus généreux que les jours précédents, les concentrations d’ozone devraient continuer à augmenter, entraînant la poursuite de la dégradation progressive de la qualité de l’air sur l’ensemble de la région", explique ainsi l’organisme chargé de mesurer le niveau de polluants dans l’air.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut