Place Gabriel-Péri à la Guillotière © Antoine Merlet

Policiers agressés à la Guillotière à Lyon : ce que l’on sait de l’avancée de l’affaire

Six jours après l’agression de trois policiers à la Guillotière, l’enquête pour identifier les agresseurs se poursuit. Dans cette affaire, deux hommes ont déjà été arrêtés, l’un a été mis hors de cause et le second, âgé de 26 ans, devrait être écroué. Une information judiciaire a été ouverte, on fait le point. 

Depuis 72 heures, l’affaire des policiers agressés à la Guillotière fait beaucoup parler d’elle en raison de tweets postés par le ministre de l’Intérieur et qui font polémiques. Dimanche, Gérald Darmanin avait en effet annoncé l’arrestation d’un suspect, en situation irrégulière sur le territoire, et son expulsion à venir. Avant que le parquet ne le mette finalement hors de cause. 

Lire aussi : Lyon : trois policiers en civils roués de coups et violemment agressés à la Guillotière

La polémique prend le pas sur l'affaire

Malgré cela, cet homme devrait tout de même être expulsé, car il fait l'objet d'une obligation de quitter le territoire (OQTF) antérieure, d’autant que, selon le ministre, "connu pour de nombreuses mises en cause: vol, violences, menace de mort sur personne dépositaire de l’autorité publique, détention de drogues, violences en réunion... cet individu n’a rien à faire dans notre pays qui est généreux si on le respecte". 

En parallèle de cette polémique, dont se sont emparés de nombreux opposants au ministère de l’Intérieur, qui a assumé ses propos sur RTL ce mardi matin, l’enquête pour identifier les auteurs de l’agression des trois policiers place Gabriel Péri le 20 juillet se poursuit. Deux enquêtes distinctes ont été ouvertes par le parquet de Lyon et confiées à la sûreté départementale DDSP du Rhône. 

Lire aussi : 

Une information judiciaire ouverte

La première concerne l’incident ayant conduit à l’agression des trois agents et les blessures de deux d’entre eux alors qu’ils tentaient d’interpeller un voleur de collier. Un suspect âgé de 18 ans, "déjà condamné pour vols, est actuellement en fuite. Il  est activement recherché dans le cadre d’un mandat de recherches délivré par le parquet", explique le procureur de Lyon Nicolas Jacquet. Il est poursuivi pour des faits de violences et de rébellion. 


"Il existe des indices graves et concordants de participation aux faits", Nicolas Jacquet, procureur de Lyon


La deuxième enquête porte sur l’agression en elle même des policiers devant le Casino de la place Gabriel Péri. C’est dans le cadre de celle-ci et pour des chefs de "violences volontaires avec arme et en réunion sur agents de la force publique" qu’un second suspect âgé de 26 ans a été interpellé dimanche 24 juillet, vers 19h50 à la sortie d’un tram. Selon le procureur, "il existe des indices graves et concordants de participation aux faits" de cet homme en situation irrégulière sur le territoire français.

Lire aussi : Policiers agressés à la Guillotière à Lyon : une deuxième personne interpellée

Ces avancées ont conduit le parquet de Lyon à ouvrir une information judiciaire lundi 25 juillet afin de "favoriser l’identification, la localisation et l’interpellation de tous les auteurs de ces faits". Elle a été confiée à un juge d’instruction et doit permettre de mettre en examen le suspect arrêté dimanche et qui devrait être placé en détention provisoire. Dans un communiqué, Nicolas Jacquet assure que "le parquet de Lyon entend mettre tout en œuvre pour identifier et interpeller les auteurs de ces violences inacceptables et y apporter la réponse judiciaire la plus ferme".

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut