Grégory Doucet, le nouveau maire de Lyon © Antoine Merlet

Plusieurs maires ont pris des arrêtés pour rouvrir les petits commerces, qu’en est-il à Lyon ?

Un certain nombre de maires en France ont décidé de prendre des arrêtés pour autoriser les petits commerces non essentiels. À Lyon, Grégory Doucet a déclaré le 30 octobre ne pas avoir l’intention de prendre ce type d’arrêté « pour le moment ».

Après le bras de fer entre la FNAC et les libraires indépendants, le débat sur les commerces jugés essentiels ou non et donc autorisés à ouvrir ou non durant le reconfinement s’est étendu. Pour bon nombre de commerçants de proximités contraint de fermer, l’ouverture des grandes surfaces créer une distorsion de la concurrence. De nombreux maire, comme le maire de Lyon Grégory Doucet (EELV) ont affiché leur soutien et leurs inquiétudes pour les petits magasins.

Les arrêtés se multiplient

Certains ont décidé d’aller plus loin en prenant des arrêtés pour autoriser la réouverture de commerces non essentiels. C’est par exemple le cas à Romans-sur-Isère pour les commerces individuels, ou à Valence dans la Drôme. Dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux, la préfecture de la Drôme a rappelé que "ces actes sont illégaux" et que "les forces de l’ordre s’assureront par de fréquents contrôles que les commerces concernés sont fermés".

À l’occasion d’une conférence de presse le 30 octobre Grégory Doucet s’est exprimé sur la question. Il a expliqué partager le constat d’une distorsion de concurrence entre la grande distribution et les petits commerces considérés non essentiels. Le maire de Lyon a déclaré "Pour l’instant je n’ai pas l’intention de prendre ce genre d’arrêté. Pour le moment". Il a également précisé avoir "fait remonter au préfet" et attendre un retour des autorités.

Le gouvernement a décidé de réagir ce dimanche

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, invité sur BFM TV ce dimanche midi, a expliqué avec fermeté que "Ces maires pensent qu’ils soutiennent les petits commerçants, mais ils mettent en danger la santé des Français". Le ministre a ajouté que "Dans les grandes surfaces, tous les rayons de produits qui ne sont pas essentiels doivent être fermés". Il a assuré qu’une décision sera prise par le Premier ministre dans la soirée. Jean Castex doit s’exprimer au 20h de TF1, ce dimanche.

2 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - dim 1 Nov 20 à 15 h 50

    Il faudra aussi un jour parler des bureaux de Poste qui n'ont pas de liquide hydroalcoolique à disposition du public, alors qu'il faut toucher des machines, des papiers à signer, du mobilier...
    🙂

    Signaler un commentaire inapproprié
  2. PAUL Gabriel - dim 1 Nov 20 à 22 h 47

    Les commerces ne sont pas des lieux de transmissions du virus, leur fermeture n'aura aucune incidence sur la charge des hôpitaux.
    Les transmissions se font partout ou l'on ne porte pas de masque et ou gestes barrières, cet a dire en famille entre amis, etc.

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut