Grand stade Parc OL
©Tim Douet

Plusieurs incidents en marge d’OL-OM et des interpellations

Plusieurs incidents ont éclaté avant et pendant le match opposant l’Olympique lyonnais à l’Olympique de Marseille.

Les supporters de l’OM n’avaient pas le droit de se déplacer au Groupama Stadium ce dimanche soir pour la rencontre contre l’OL. Pourtant cette décision préfectorale n’aura pas empêché les incidents. Avant le match, un feu de broussaille a pris sur un chantier à côté du stade. On ignore encore son origine exacte, mais les pompiers ont dû intervenir. En parallèle, un tract insultant les Marseillais et distribué par des supporters lyonnais a déclenché la colère de Jean-Michel Aulas (lire ici). Enfin, en absence de parcage visiteur, plusieurs supporters de l’OM étaient éparpillés dans tout le stade. Lors du premier but phocéen, ils ont exprimé leur joie, s’attirant les foudres de certains supporters de l’OL. Au virage nord, une bagarre a éclaté dans les tribunes. Au virage sud, des supporters lyonnais ont pris en chasse certains de l’OM, se battant dans les coursives du stade. Il y aurait eu au moins une demi-douzaine d’interpellations selon nos informations. Interrogé sur la sécurité du stade, Jean-Michel Aulas, président de l’OL a répondu "Nous allons demander des comptes aux responsables, nous nous devons d’être irréprochables !"

 

à lire également
Le milieu de terrain de l’OL Tanguy Ndombele – FC Sion/OL, 13 juillet 2018 © Fabrice Coffrini / AFP
Incontestablement, Tanguy Ndombele (21 ans) est la plaque tournante de l’Olympique lyonnais. Si le milieu de terrain excelle balle au pied, il affiche un tout autre visage en dehors du rectangle vert.
1 commentaire
  1. Marc Antoine - 24 septembre 2018

    Le football est un sport de gentlemen joué par...quant aux supporters !

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut