Affiche contre la publicité (©Collectif Plein la vue)

Plus ou moins de pub à Lyon ? Une consultation lancée par un collectif

La métropole de Lyon doit réviser son règlement local de publicité, et notamment voir si elle autorise les écrans numériques dans les rues. Un collectif citoyen lance une consultation publique sur ces questions.

Faut-il plus ou moins de pub dans les rues de la métropole de Lyon ? Les écrans numériques, bâches géantes ou grands formats ont-ils leur place dans la ville ? La métropole prépare son futur règlement local de publicité intercommunal qui pourrait entrer en vigueur en 2020. Il devrait permettre la mise en place d'une centaine de panneaux numériques JCDecaux, ce qui en échange, déclenchera l'arrivée de vélos en libre service à assistance électrique déblocables par la location d'une batterie (lire ici).

Même si les choses semblent déjà jouées d'avance pour ce volet, l'Union des comités d'intérêts locaux et le Collectif Plein la vue ont choisi de lancer une consultation en ligne sur "le rapport à la publicité dans l'espace public de la Métropole lyonnais". Un questionnaire a ainsi été mis en ligne sur la plateforme libre Framaforms (voir ici) et les résultats seront transmis aux services de la Métropole et aux communes.

Plusieurs propositions sont faites en matière de publicité, mais tout n'est pas parfait. Ainsi, les exemples de publicités données et qui accompagnent les questions ne sont pas floutés, ce qui introduit un biais dans la consultation (certaines publicités ou marques pouvant être plus clivantes que d'autres). Par ailleurs, on regrettera l'absence de questions sur la volonté lyonnaise depuis des décennies de mélanger les marchés publicitaires avec ceux du mobilier urbain, à l'image de Vélo'v qui est lié à celui des abribus, panneaux et prochainement supports numériques.

3 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 30 janvier 2019

    Vivement que Lyon fasse comme Grenoble : fini les panneaux publicitaires.

  2. Anthony. G - 30 janvier 2019

    Bonjour.

    Une précision importante au commentaire de M. Deligia sur la question de flouter les photos de panneau publicitaire.

    Les photos de panneaux prises par les auteurs du questionnaire l'ont été ces derniers jours (pour la plupart) et sur Lyon (pour tous). Ces photos n'ont pas été sélectionnées pour leur contenu publicitaire spécifique : ce sont les panneaux que chacun d'entre nous peut trouver en bas de chez lui. Il n'y a donc aucun biais. En revanche, le fait de flouter les photos aurait tendance à déformer la réalité et ceci aurait été un biais évident.

    Sur la question des écrans publicitaires et du marché Velo'v, il est important de rappeler que si le Règlement Local de Publicité peut encore ne pas les autoriser. Donc tout n'est pas joué si les Grands Lyonnais n'en veulent pas.

    Enfin, le débat sur le financement des velo'v est en effet essentiel. Les différentes activités sur le RLP réalisées depuis un an, notamment par le collectif Plein La Vue, l'ont toujours abordé. Il faut s'interroger sur ce point. Toutefois le support du questionnaire ne permet pas d'aborder de manière adaptée cette question plus complexe. Une proposition : peut-être que Lyon Capitale pourrait organiser un débat sur ce point afin de permettre à tous d'y voir plus clair.

    1. Florent Deligia - 30 janvier 2019

      A partir du moment où vous mettez des photos de publicités reconnaissables, il y a un biais. Certains peuvent aimer des marques, d'autres trouver des pubs sexistes, ne pas être d'accord avec un message... ce ne sont pas les exemples qui manquent.

      Par ailleurs, j'ai omis de signalé dans le papier qu'il est possible de voter plusieurs fois, ce qui est un problème. Cependant, l'utilisation d'une plateforme libre est une bonne chose, voire un exemple à suivre.

      Enfin concernant votre proposition de débat, nous sommes toujours ouverts à l'idée d'alimenter les échanges sur les questions de société.

      Merci pour votre message.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut