Panorama place des Jacobins (©Lou Vandelle)

Piétonnisation à Lyon, vidéo-verbalisation : ce week-end qui change tout

Ce week-end du 28 et 29 septembre fera date dans l'évolution de la mobilité à Lyon. Deux événements importants vont se produire : la première expérience de piétonnisation d'une grande partie de la Presqu'île et la mise en place de la vidéo-verbalisation dans plusieurs rues.

Lyon et la métropole font leur (r)évolution en matière de mobilité ce week-end du 28 et 29 septembre 2019. Deux faits importants se produiront alors en Presqu'île : la première expérience de piétonnisation et la mise en place de la vidéo-verbalisation.

Piétonnisation ne voudra pas dire journée sans voiture, mais les piétons seront prioritaires sur tous les autres modes de déplacement, y compris vélos et trottinettes dans un périmètre allant du nord de la place Bellecour au bas des pentes de la Croix-Rousse. Une bonne moitié de la presqu'île sera donc 100 % piétonne de 11 heures à 20 heures à l'exception du quartier Grolée, des rues de Brest et Édouard Herriot et de quelques rues côté Saône (voir le plan ici). Les voitures qui auront l'autorisation de s'y engouffrer, devront rouler à 5 km/h (lire ici). Les rues Grenette et Constantine seront également ouverte à la circulation. Durant cette journée, la métropole de Lyon en profitera pour réaliser plusieurs mesures et enquêtes. Deux autres journées de piétonnisation sont prévues les samedis 12 et 25 octobre. En cas de succès, la mesure pourrait être pérennisée.

A l'occasion de cette expérimentation, Lyon Parc Auto proposera deux parkings vélos gratuits et sécurisés de 100 places chacun, de 10 heures à minuit : un place de la Bourse, secteur des Cordeliers, un autre place de l'Hôpital, à côté du Grand Hôtel Dieu.

Les amendes via-vidéo arrivent à Lyon

Pour répondre à la multiplication des incivilités routières en Presqu'île, notamment rue Edouard Herriot, la ville de Lyon a choisi de lancer dès ce week-end une expérimentation de vidéo-verbalisation, des amendes qui pourront être distribuées via les caméras de surveillance par les policiers municipaux. Les contraventions arriveront quelques jours plus tard par courrier et la liste des infractions concernées est longue : non-respect d'un passage piéton, d'un sas vélo, d'un stop, stationnement gênant, non-respect de la priorité piéton... (découvrez toutes les infractions et les amendes prévues en cliquant ici).

Les rues concernées par cette expérimentation d'un an sont :

  • rue de Brest
  • rue Paul Chenavard
  • rue Édouard Herriot
  • rue Gasparin
  • place des Jacobins
  • rue de la République
  • place des Terreaux
  • rue Émile Zola
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut