Vidéo-verbalisation à Lyon : les infractions concernées et amendes prévues

Attention, les amendes vont commencer à arriver par courrier ! Lyon lance une expérimentation de vidéo-verbalisation dans certaines rues de la Presqu'île. Quelles sont les infractions concernées, ainsi que les amendes prévues.

Dès ce samedi 28 septembre, Lyon lance une expérimentation de vidéo-verbalisation dans une partie de la Presqu'île. Comme nous l'indiquions auparavant, les agents assermentés de la police municipale pourront verbaliser à distance depuis le Centre de supervision urbain. Ils pourront dresser un procès-verbal par voie dématérialisée. Quelques jours plus tard, le titulaire du certificat d'immatriculation du véhicule recevra la contravention directement par courrier à son domicile.

Les rues concernées par cette expérimentation qui durera un an sont :

  • rue de Brest
  • rue Paul Chenavard
  • rue Édouard Herriot
  • rue Gasparin
  • place des Jacobins
  • rue de la République
  • place des Terreaux
  • rue Émile Zola

À noter, la ville peut décider de mettre davantage l'accent sur certains types d'infraction. Sont listées ci-dessous celles qui, selon la loi, peuvent entraîner une amende via vidéo-verbalisation en milieu urbain (par exemple, nous n'avons pas mis les manœuvres interdites sur l'autoroute).

Stationnement gênant sur passages piétons, trottoirs, pistes cyclables : 135 euros d'amende

Non-respect de la priorité piéton : 135 euros d'amende, retrait de 6 points sur le permis

Non-respect du sas vélo si le feu de signalisation est vert : 35 euros

Non-respect du sas vélo si le feu de signalisation est rouge : 135 euros, retrait de 4 points sur le permis

Non-respect d'un feu rouge : 135 euros d'amende, retrait de 4 points sur le permis

Non-respect d'un feu orange : 35 euros d'amende

Non-respect d'un stop : 135 euros d'amende, retrait de 4 points sur le permis

Engagement dans une intersection où le véhicule peut être immobilisé et gêner la circulation (bref être coincé à une intersection) : 135 euros d'amende

Dépassement dangereux : 135 euros d'amende, retrait de 3 points sur le permis

Dépassement par la droite : 135 euros d'amende, retrait de 3 points sur le permis

Non-port de la ceinture de sécurité : 135 euros d'amende, retrait de 3 points sur le permis

Usage du téléphone au volant  : 135 euros d'amende, retrait de 3 points sur le permis

Non-port du casque obligatoire à moto : 135 euros d'amende, retrait de 3 points sur le permis

Circulation en sens interdit : 135 euros d'amende, retrait de 4 points sur le permis

Excès de vitesse en ville :

  • dépassement inférieur à 20 km/h : 135 euros, retrait d’un point
  • dépassement inférieur à 30 km/h : 135 euros, retrait de 2 points
  • dépassement inférieur à 40 km/h : 135 euros, retrait de 3 points
  • dépassement inférieur à 50 km/h : 135 euros, retrait de 4 points
  • dépassement supérieur à 50 km/h : 1 500 euros, retrait de 6 points

Détail important, les amendes et retraits de points peuvent se cumuler et l'addition devenir particulièrement corsée (dans la limite d'un retrait de 8 points simultanément au maximum). Même s'il sera intéressant de voir comment la ville de Lyon utilise la vidéo-verbalisation au quotidien, elle vient de se doter d'un outil au fonctionnement très large.

à lire également
La nouvelle loi d’orientation des mobilités va entraîner un changement majeur pour ceux qui utilisent leur téléphone au volant. Ils risquent désormais de voir leur permis suspendu. Explications. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut