Rémy Heitz, procureur de la République de Paris (©Thomas Samson/AFP)

Pas de revendication de l'explosion d'un colis piégé à Lyon

Le procureur de la République de Paris, à la tête du parquet de la capitale, dont la section anti-terroriste s'est saisie de l'enquête sur l'explosion survenue ce vendredi soir, rue Victor Hugo, dans le 2e arrondissement de Lyon, a assuré ce samedi matin que l'acte n'a pas été revendiqué.

Le flou demeure. L'explosion d'un colis piégé, ce vendredi, peu avant 17h30, rue Victor Hugo, dans le 2e arrondissement de Lyon, n'a pas été revendiquée. C'est le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, qui l'a déclaré ce samedi matin à la presse, lors d'une conférence organisée au palais de justice de Lyon. Il a assuré que tous les moyens sont déployés pour "interpeller rapidement", l'auteur de l'atttaque.

Le chef du parquet de la capitale, dont la section anti-terrorisme s'est saisie de l'enquête, a précisé que le sac contenait l'engin explosif comportait aussi des piles, vis et autres billes, pour maximiser les dégâts. Cela alors que la charge explosive était faible (lire ici).

L'individu repéré par les caméras de vidéo surveillance à hauteur du quai Claude Bernard, a été vu sur le pont de la Guillotière, puis cheminant jusqu'à la place Bellecour, via la place Antonin Poncet et descendant la rue Victor Hugo en poussant son vélo.

"A 17h26, il arrive devant le magasin La Brioche Dorée, dépose son vélo contre l'un des blocs de béton disposé au milieu de la rue, a précisé le procureur. A 17h27, il remonte sur son vélo et se dirige vers la place Bellecour". L'homme a entre-temps abandonné le sac qui explosera à minute plus tard à 17h28. Il aurait fait le même chemin en sens inverse au retour, quand sa trace est perdue.

Explosion à Lyon  : comment s'organise la traque du suspect  ?

4 commentaires
  1. vieux caladois - 25 mai 2019

    l'attaquant parait un peu idiot : pourquoi avoir fait tant de pérégrinations pour venir poser sa bombe précisément là ? d'autre part depuis longtemps la ville est quadrillée par des caméras, il y en a partout : il ne savait pas qu'il serait repéré par le réseau de surveillance, surtout après un tel périple ?

  2. benplay69009 - 25 mai 2019

    Vieux caladois lol vos questions ont dirait que vous êtes née de la dernière pluit 😉

    1. vieux caladois - 25 mai 2019

      le problème est que vous semblez ne comprendre que le premier degré...

  3. Galapiat - 25 mai 2019

    Ben :un ptit coin de parapluie !!!!

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut