Le métro B automatisé entre Charpennes et Gare d'Oullins est fonctionnel depuis le 25 juin. ©Flora Chaduc
Image d’illustration. Ligne du métro B à Lyon. ©Flora Chaduc

Panne géante du métro à Lyon : "Une sorte d'apothéose dans ce cauchemar"

Suite à la panne géante du métro de Lyon jeudi 6 octobre en fin de journée, les critiques ne se sont pas faites attendre.

Paralysé par une panne informatique. Jeudi 6 octobre, la totalité du réseau de métro lyonnais est  touchée par une panne informatique. Depuis 16 heures, les métros A, B, C et D ne circulent plus. Les TCL annoncent une reprise du trafic sur les quatre lignes à 20h00.

Des investigations sont actuellement menées par les services TCL afin d'identifier l'origine de la panne informatique qui occasionne l'arrêt de la totalité du réseau du métro de Lyon. 

 

Présidé par le patron écologiste de la Métropole de Lyon Bruno Bernard, le Sytral Mobilités, autorité organisatrice des transports en commun lyonnais, fait l'objet de reproches sévères. L'opposition n'a pas tardé à réagir face au "cauchemar (qui) continue". Signé par les 32 élus du groupe "La Métro positive" (droite, centre, société civile) de la Métropole de Lyon, le communiqué de quatorze lignes, particulièrement salées, envoyé à la presse en début de soirée déplore les "pannes à répétition du réseau métro et un réseau bus défaillant", au sujet duquel le groupe avait interpellé"l'exécutif Nupes" (EELV-PS-LFI-PC). Et de condamner une "sorte d’apothéose dans ce cauchemar", ce jeudi 6 octobre, avec les quatre lignes du métro à l'arrêt.


"Cette majorité toujours adepte des grandes leçons de démocratie a volontairement exclu l’opposition des organes de gestion des mobilités (Sytral, SPL Mobilités), s’épargnant ainsi tout risque de contrôle."
Le groupe "La métro positive" (droite, centre, société civile) de la Métropole de Lyon


Le groupe "La Métro positive", emmené part Philippe Cochet, maire de Caluire-et-Cuire, charge la majorité de "vouloir rééduquer les Grands Lyonnais", "cette situation n’est pas admissible."

Et de demander des "explications claires et précises" de la part du président de la Métropole, Bruno Bernard, également président du Sytral.

Lire aussi : Panne géante sur le métro à Lyon, toutes les lignes à l’arrêt

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut