Dégradations au Groupama stadium lors de la finale de Ligue Europa © DR

OL-OM : la préfecture officialise l'interdiction des marseillais

Le 12 février prochain, l’accès au Groupama Stadium sera “interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter marseillais ou se comportant comme tel”.

Il en va ainsi du football en 2020. Le 12 février  pour le quart de final de la coupe de France de football entre l’Olympique lyonnais et l’Olympique de Marseille, “l’accès au Groupama Stadium sera interdit à toute personne se prévalant de la qualité de supporter marseillais ou se comportant comme tel” entre 8h et minuit. Les voies suivantes sur les communes de Décines et Meyzieu sont aussi concernées :  rue Sully, route de Jonage, avenue de Verdun, chemin de la Combe aux Loups, avenue de Carreau, boulevard du 18 juin 1940, avenue Pierre Mendès France, rue de Rambion chemin de Chassieu à Meyzieu, chemin de Chassieu, rue Voltaire, avenue de France, rue Marceau, rue Sully. 

Les services de l'État ont justifié cette décision de la manière suivante : “Compte tenu des graves incidents qui se sont produits les dernières années lors de rencontres entre les deux clubs, des affrontements violents entre supporters et avec les forces de l’ordre lors du match entre l’AS Saint-Étienne et l’Olympique de Marseille qui s’est tenu le 5 février 2020 à Saint-Etienne et du risque important de troubles à l’ordre public, Pascal Mailhos, préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, préfet du Rhône, a décidé par voie d’arrêté d’interdire le périmètre du stade aux supporters marseillais.”

1 commentaire
  1. benplay69009 - 7 février 2020

    allez dehors les animaux bien jouer à la prefecture

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut