Morlaix légumiers
©AFP

Morlaix : nuit de colère pour les légumiers

Une centaine d'agriculteurs ont investi et incendié le centre des impôts de Morlaix (Finistère).

Durement frappés par la baisse des prix de leurs produits, les légumiers entendaient protester aussi contre les contraintes fiscales et administratives. Plus tôt, les agriculteurs avaient visé la Mutualité sociale agricole : après avoir saccagé l'intérieur, ils ont déversé une partie de leurs invendus devant le bâtiment, notamment des pommes de terre et des artichauts.

à lire également
Le 23 novembre 2019, le mouvement #NousToutes prépare un rassemblement national contre les féminicides. #NousToutesLyon organise une réunion pour la préparation de la manifestation de l’antenne lyonnaise. 
1 commentaire
  1. Gemini - 20 septembre 2014

    Ces paysans se croient tout permis. Ils ont voulu jouer avec le libéralisme, et, maintenant qu’ils perdent, ils viennent pleurer. Socialisation des pertes, mais, bien entendu, privatisation des profits. On connaît la chanson. Car ne nous leurrons pas. Ceux qui sont venus ici et dénoncent les « contraintes administratives » dénoncent en fait les limites qu’on pose à la pollution qu’ils peuvent déverser dans notre environnement… Leur modèle sur-polluant, productiviste et subventionné est périmé

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut